Une vie extraterrestre sur Titan ?

2coad
Sur Titan, la lune géante de Saturne, des scientifiques se demandent si une vie sans eau est possible... Les nouvelles découvertes sont souvent un pied de nez aux vieilles théories et définitions... Par définition, par exemple, une planète habitable est une planète qui, en dehors d'autres facteurs importants, abriteraient de l'eau sous forme liquide à sa surface. Et puis il y a eu Titan, la super lune de Saturne, qui est à l'extrème limite de la zone habitable par rapport au soleil et où les températures atteignent des records (-179°C). Dans cette atmosphère, l'eau n'existe que sous forme de glace et surtout, elle est plus solide que du granit. Aujourd'hui, plusieurs scientifiques commencent à penser que la vie pourrait exister sur Titan. Des extra-terrestres en quelque sorte ? Pourquoi pas... Vous vous rappelez de cette phrase du Dr. Ian Malcolm (joué par Jeff Goldblum) dans Jurassic Park ? "La vie trouve toujours son chemin...". C'est ce qui pourrait se passer sur Titan. L'eau s'y trouve en effet sous forme solide mais le méthane et l'éthane sont quant à eux sous forme liquide. Or ces dernières années, la NASA, grâce aux images de la mission Cassini-Huygens, a révélé que la surface de Titan était très semblable à celle de la Terre et que le cycle des liquides (méthane et éthane) était identifiable à notre cycle de l'eau... onathan Lunine, chercheur à l'université de Rome explique : "ce que Cassini a trouvé sur Titan, c'est un cycle méthane-Eéhane très proche du cycle de l'eau que nous pouvons observer sur Terre". Cassini a révélé des rivières et des lacs de méthane-éthane. Les lacs s'évaporent sous forme de nuages qui génèrent ensuite des précipitations d'hydrocarbones, qui reforment des rivières et des lacs. C'est la seule planète dans notre système solaire, en dehors de la Terre, sur laquelle les liquides ont adopté un tel cycle. En outre, les hydrocarbones peuvent prendre plusieurs formes. Ils peuvent s'assembler en structure exceptionnellement complexes. Certaines d'entre elles, en se combinant les unes aux autres, forment les bases de ce que nous appelons "la vie". ne chose est certaine : si la vie existe sur Titan, elle n'existe pas sous la forme que nous connaissons. Pas d'ADN par exemple, à cause du manque d'oxygène et du manque d'eau. La vie sur Titan devra trouver un autre moyen de transporter l'information... En outre, l'énergie nécessaire pour construire des réactions biochimiques complexes est limitée. Toutefois, Lunine reconnait que les scientifiques n'ont aujourd'hui pas assez d'expérience sur les réactions chimiques à très basses températures pour pouvoir en tirer des conclusions. Les scientifiques considèrent que Titan est aujourd'hui notre meilleure chance de découvrir une vie extraterrestre avec une structure chimique différente de la notre. Dans un article très récent du journal d'Astrobiology, Robert Shapiro (professeur de chimie à New York University) et Dirk Shulze-Makuch (de l'université de Washington State) classent Titan comme la cible numéro 1 des explorations et recherches extraterrestres (bien devant Mars). "C'est un sujet très sérieux qui doit focaliser toute notre attention". Une nouvelle vie, sous une nouvelle forme...