Tsy afaka

1s63s
Samoëla, c’est celui qui a donné un sérieux coup de pied dans la fourmilière conservatisme ambiant a la sortie de son premier album, « Mampirevy » en 1997. Depuis, ses flèches trempées dans du venin continuent de temps en temps de frapper au coeur du culturellement correct. En fait, derrière le masque du provocateur, il y a surtout l’excellent parolier, balançant entre tradition folk, et modernité rap, dont les thèmes relèvent surtout du vécu.