Sleeping Beauty . Un scandale jamais vu dans le cinéma d'auteur

4hp9t
La nouvelle fait l'effet d'une bombe dans le cinéma d'auteur. Sleeping Beauty, le premier film de Julia Leigh produit par Jane Campion (La leçon de piano) avec Emily Browning (Sucker Punch) est officiellement et définitivement interdit aux moins de 16 ans. Précédé d'une réputation très loin du scandale lors de sa projection au festival de Cannes 2011, Sleeping Beauty raconte l'histoire d'une jeune étudiante qui offre ses services à une agence de prostitution unique. Chaque soir, elle s'endort avec son client et se réveille le lendemain sans aucun souvenir de ce qui s'est passé.
1 commentaire
Publier
fidjie  — Il y a 2 ans

Un film dérangeant surement,pour public avertit.............