Showgirls_Lapdance From_Elizabeth Berkley -

16mu7
Pourquoi Showgirls? Parce que c'est un des films les plus honnêtes du réalisateur hollandais exile aux us. Parce que c'est la seule grande "comédie musicale" depuis, allez disons 30 ans. Parce que la scène devient monde et vice versa. Parce que c'est tout le film qui travaille l'idée de rêve inhérente à ce genre, en la malmenant. Parce qu'en dehors de la démonstration de la vulgarité de Las Vegas et des lumières en général (ne faudrait il pas arrêter cet entêtement des critiques à toujours vouloir politiser à outrance les films situés à Las Vegas?) le film suit surtout le trajet d'une arriviste, monstre de libéralisme, qui joue (mal) la sainte nitouche. Parce que ça pourrait être un conte philosophique ambigu et étrange où Zadig, par exemple, ne serait plus naif et innocent. Parce que Showgirls est un des films les plus beaux de l'histoire du cinéma, jamais agréable, flirtant avec le raté. Un film sincère d'un cynique, donc forcément étincelant. Car comme Veroheven le réaffirmera avec Starship Troopers, on ne peut pas être totalement cynique et faire un film tellement attaché à ses personnages et aux genres (success story, sf) mis en place. Car Showgirls n'est pas du Todd Solondz (comme Starship n'est pas Team America), Car Veroheven reste incompris, même par certains de ses fans, qui n'auront pas vu à quel point il s'était lancé à 100% dans ce film. Car effectivement sa beauté, c'est de résister malgré tout au second degré (comme Starship) et d'y croire, un tant soit peu, en sachant qu'on est déjà corrompu: Nomi=Veroheven?