Sept à huit : Sept à huit du 13 mai 2012 (1/8)

5107n
<P>Au sommaire de <STRONG><EM>Sept à Huit </EM></STRONG>:<BR><BR><STRONG>- La réussite en couleurs : <BR></STRONG>Le parcours fulgurant&nbsp;de <STRONG>Hapsatou Sy&nbsp;</STRONG>est présenté comme un modèle de réussite. A l'âge de&nbsp;trente ans, cette jeune chef d'entreprise a déjà ouvert une vingtaine de salons de beauté. Leur originalité&nbsp;? Les employés sont formés pour travailler sur tous les types de peaux et de cheveux, qui ont chacun des spécificités selon l'origine ethnique. Fille d'immigrés sénégalais et mauritaniens et issue d'un milieu populaire, Hapsatou Sy a démarré avec ses seules économies en poche. Elle fait aujourd'hui figure d'exemple pour promouvoir la diversité et aide, à son tour, des jeunes femmes originaires de quartiers difficiles, qui veulent, comme elle, se lancer et ouvrir leur propre salon. Un reportage de <STRONG>Ioulia Kapoustina</STRONG>, <STRONG>Bertrand Rube </STRONG>et <STRONG>Jean-Pierre Wurtz</STRONG>.<BR>&nbsp;<BR><STRONG><EM>-</EM> Poupées de chiffon :<BR></STRONG>C'est une poupée à l'ancienne. Du chiffon, des traits simples, des formes rebondies. Enfants et mamans en raffolent : elles peuvent choisir la couleur de la peau, celle des yeux, des cheveux et s'amuser avec une large panoplie de vêtements. Ces poupées, créées&nbsp; au début du siècle dernier, ont été remises au goût du jour aux Etats-Unis puis, récemment, en Europe. Malgré leur prix élevé, une centaine d'euros, <STRONG>Stéphanie</STRONG> en a offert une à chacun de ses six enfants. <BR><STRONG>Pénélope</STRONG>, elle, en a fait un métier : sans emploi, elle fabrique des poupées et les revend sur internet. Face au succès de ses créations, elle s'est associée à une designer, afin de créer une ligne de vêtements, dont le lancement a permis de sauver une douzaine d'emplois. Un reportage de <STRONG>Marie-Alix Brucker </STRONG>et <STRONG>Guillaume Lhotellier</STRONG>, qui retrace le succès d'une irrésistible poupée de chiffon.<BR>&nbsp;<BR><STRONG>- Voix Royal :<BR></STRONG>Son parti est de retour au pouvoir, son ex-compagnon entre à l'Elysée, ses enfants suscitent la curiosité des médias et ses camarades socialistes commencent à se répartir postes et responsabilités. Quelle sera la place de celle qui a tutoyé la présidence il y a&nbsp;cinq ans ? <STRONG>Christophe Widemann </STRONG>et <STRONG>Christophe Busché </STRONG>ont suivi <STRONG>Ségolène Royal </STRONG>tout au long de cette semaine décisive.&nbsp;<BR>&nbsp;<BR><STRONG>- Meurtre gothique : <BR>Sonia</STRONG> avait&nbsp;dix-sept ans et était lycéenne à Laon, dans l'Aisne. Le 22 avril dernier, son corps a été retrouvé lardé d'une vingtaine de coups de couteau. Son meurtrier présumé est un de ses amis : <STRONG>Lewis Peschet</STRONG>,&nbsp;dix-huit ans, lui aussi élève de terminale à Laon. Devant les gendarmes, il avoue froidement le meurtre et explique qu'il avait "envie de donner la mort". Pourquoi ce jeune homme taciturne, qui arbore un style gothique, aurait-il commis un tel geste ? <STRONG>Paul Labrosse </STRONG>et <STRONG>David Peressetchensky </STRONG>ont tenté de cerner la personnalité tourmentée de ce lycéen fasciné par la mort.<BR>&nbsp;<BR><STRONG>- Les immolés d'Algérie :<BR></STRONG>En janvier dernier, <STRONG>Hicham</STRONG> a reçu l'ordre de fermer le petit étal de lunettes qu'il tenait sur les trottoirs de Tiaret, à&nbsp;trois cent cinquante kilomètres d'Alger. En réaction, ce jeune homme âgé de&nbsp;vingt-deux ans s'est immolé par le feu en pleine rue. Un geste de désespoir comme il s'en produit une centaine, chaque année, en Algérie. Des suicides au grand jour, sur fond de désespoir social. <STRONG>Jérémie Drieu </STRONG>a recueilli pour <STRONG><EM>Sept à Huit </EM></STRONG>les témoignages poignants de proches de victimes et de rescapés d'immolations. Un document rare sur un sujet très sensible en Algérie, pays jusque-là épargné par la vague des révolutions arabes.&nbsp;<BR>&nbsp;<BR><STRONG>- Pâtisserie haute couture : <BR></STRONG>C'est l'histoire d'un homme qui fait des gâteaux comme d'autres font de la haute couture : une collection par saison, des défilés pour présenter ses nouveautés et même des créations sur-mesure pour clients fortunés. En&nbsp;quinze ans, <STRONG>Pierre Hermé </STRONG>est devenu une star de la gourmandise de Paris à Tokyo. La spécialité qui l'a rendu célèbre : le macaron, qu'il décline en&nbsp;vingt-cinq parfums différents. Orange et carotte à la cannelle de Ceylan, ganache chocolat et foie gras ou encore huile d'olive à la mandarine... <STRONG>Nicolas Mondoly </STRONG>et <STRONG>Mathieu Huou </STRONG>dressent le portrait de celui que la presse américaine a surnommé le "Picasso de la pâtisserie".<BR><STRONG>&nbsp;<BR>- Le village des cobras : <BR></STRONG>Bienvenue dans le village où les animaux de compagnie sont des serpents ! A Kok San Nga, en Thaïlande, cent cinquante cobras pour cinq cents habitants ! Afin de pouvoir participer plus tard à des spectacles, les enfants apprennent dès leur plus jeune âge à affronter des cobras royaux, dont le venin est mortel. Un reportage d'<STRONG>Emmanuel Reitz</STRONG> et <STRONG>Seddick Chettab</STRONG>.<BR>&nbsp;<BR><STRONG>- Mort sur internet : <BR></STRONG>C'est la première fois que cette maman trouve le courage de raconter l'histoire de <STRONG>Cédric</STRONG>, son fils âgé&nbsp;de&nbsp;dix-sept ans. Tout commence sur internet. A la demande d'une certaine<STRONG> Jennifer</STRONG>, avec laquelle il chate en ligne, Cédric accepte de se mettre nu devant la caméra de son ordinateur. Dès lors, Jennifer se transforme en maître-chanteur et lui réclame de l'argent. Dans la lettre qu'il laissera à ses parents, Cédric évoque son amour pour eux et, surtout, cette douleur et cette honte, trop forte pour qu'il continue de vivre avec. Victime d'internet, de ses dérives, de ses silences pesants et de ses menaces permanentes, Cédric a fait le choix de partir en se pendant. C'est le portrait de la semaine par <STRONG>Thierry Demaizière </STRONG>et <STRONG>Alban Teurlai</STRONG>.<BR></P>
24 588 vues 2 ans
information, magazine, harry roselmack, sept a huit
6pmqd
01:44