Sarkozy ne veut plus accueillir "qui que ce soit qui n'ait pris la peine d'apprendre le Français"

4zwfr
En meeting à Arras, le président-candidat a estimé mercredi qu'il ne fallait plus accepter sur le territoire ceux qui n'ont pas appris le Français et a fustigé les femmes immigrées "claquemurées chez elles" et "dans une prison de tissus".