Sacem : le blé du son

38etr
Alors que les coiffeurs coupent le son dans leurs salons pour protester contre la hausse des redevances musicales, le web propose des alternatives et rappelle les casseroles de la Sacem: des dirigeants et un président surpayés, des notes de frais qui dérapent, des abus non sanctionnés malgré un rapport cinglant de la Cour des Comptes Sujet d'Emmanuel Raoul
6kig3
24:09