Mozart - Agnus Dei Requiem

3ld67
Dans les années précédant sa mort, Mozart se tourna de plus en plus vers la musique sacrée. On dénombre ainsi toute une suite de fragments de Kyrie datés de 1787 à 1791. Afin de consolider son expérience dans ce domaine, il se présenta avec succès au poste d'adjoint de Leopold Hofmann, le Kapellmeister de la cathédrale Saint-Étienne de Vienne. Le poste d'adjoint n'était certes pas rémunéré, mais Mozart pouvait espérer ainsi obtenir la place du Kapellmeister, qui rapportait 2000 florins, un statut très lucratif . En juin 1791 Mozart termina son (célèbre) motet pour la Fête-Dieu, « Ave Verum Corpus ». La commande d'une œuvre de musique sacrée plus importante pouvait donc lui parvenir. Mais ?