Luther Vandross - Never too much

i10p
Luther Vandross - Never too much
Il a commencé à être connu en 1972 quand il écrit «Everybody rejoice (A brand new day)» pour la comédie musicale The wiz.
Avec un petit coup de pouce de Donna Summer il crée le groupe Luther chez Cotillion. Deux albums sortiront dans l’indifférence générale : Luther en 1976 (avec «Funky music», «Emotion eyes» et le simple «It’s good for the soul») et "This close to you" en 1977. Après avoir chanté sur le premier album de Chic en 1977, pour Quincy Jones, Norma Jean, sur C’est chic de Chic en tant que «special guest artist», sur l’album Hot butterfly de Bionic Boogie en 1978, sur Music box d’Evelyn King (1979) et comme choriste des Sister Sledge sur We are family (1979), il fait partie de Charme (sur l’album Let it in qui contient la reprise moyenne de «Georgy Porgy» en 1979) et surtout de Change. Pour ce groupe il chante «The glow of love» et «Searching» en 1980 et est choriste sur leur album de 1981. En 1980 il co-écrit «Welcome back» sur le second album de Peter Jacques Band et participe aussi en tant que choriste à Fame, à l’album de Cissy Houston Step aside for a a lady, à celui de Chaka Khan "Naughty" et à l’album de Cher "Prisoner".
club, dance, street, funk, groove, soul, luther