LIM - Eduquer (Clip Officiel)

12pfj
Lim, prononcé « L.I.M », de son vrai nom Salim Lakhdari, né en juillet 1979 à Boulogne Billancourt, est un rappeur français et producteur En 1994, il participe à la tournée européenne des Sages Poètes de la Rue. La première apparition discographique a lieu en 1995 dans les Cool sessions 2 de Jimmy Jay avec le morceau Poison juvénile avec son groupe Mo'vez Lang. En 1997, sortie du mini LP Beat De Boul Dans la sono qui les fait redécouvrir au public avec Original Futur Style en même temps que Malekal Morte ou Sir Doum's. Ensuite arrive le premier album du groupe Mo'vez Lang en 1999, précédé de quelques apparitions sur mixtapes et autres compilations (Rencontre Paris New York, Nouvelle Donne). Il participe ensuite notamment au titre « Animals » pour l’album Temps Mort de Booba et à la compile du label 45 Scientific avec le morceau Tous illicites; il quittera le label pour des raisons internes. Il décide alors de monter avec Raouf (R.A.T aka Rien A Tégra) sa propre structure Tous illicites Prod , sous laquelle il réalise les mixtapes Violences Urbaines en 2002, Double Violences Urbaines en 2004 et Triple Violences Urbaines en 2006. Dans son premier album solo sorti en 2005, Enfant du ghetto, LIM expose son univers, ses pensées et ses principes. Fidèle à la rue, on retrouve des morceaux parlant de drogue, de la police, du sexe, des embrouilles, mais LIM aborde aussi d’autres sujets tel que « l'enfance maltraitée », ou la lutte contre la drogue dans « Laisse tomber Hélène», où il s'adresse aux accrocs à l'héroïne. On retrouvera sur l’album d’autres featurings, comme Mala (Malekal Morte), Fantom ou Supa Lexx (Boogotop). Cet album est entièrement autoproduit, des textes à la promo, en passant par les sons. Il est accompagné d’un DVD d’environ 1h30 comprenant des interviews de lui-même et de Fouéd, Denver, ainsi des lives, des freestyles, et le clip C pour mes Frères" extrait de l'album "Enfant du ghetto" sorti en 2004 . La même année sort l'album Rue, né de la bonne entente entre LIM et Alibi Montana. (LIM avait eu l'occasion de poser sur l'album d'Alibi Numéro d'écrou quelques mois plus tôt). La production de cet LP est assurée par Menace Records (et non Hostile). En 2006, LIM pose sur bon nombre d'œuvres : la mixtape Prison (featuring Karim et produit par Yzo), l'album d'Holocost (L'argent de la brinks) ainsi que celui d'Alpha 5.20 (Vivre et Mourir à Dakar). De plus, sa troisième mixtape voit le jour (Triples violences Urbaines). Il est alors possible de découvrir, outre les 5 premiers titres de LIM, des rappeurs de toute la France, tels que Karl'1 (77) ou Siren (29) et de redécouvrir ceux déjà entendus sur Violences Urbaines et Double Violences Urbaines. Afin d'annoncer la sortie de son deuxième album solo, le 18 Juin 2007 sort Délinquant avec la présence du titre On les baise, morceau qui vise à dénoncer l'omniprésence des rappeurs américains au détriment des rappeurs français Son deuxième album solo, Délinquant, est sorti le 22 octobre 2007 et est rentré 1er du top toutes catégories confondues lors de la première semaine avec plus de 12 000 albums vendus , depuis l'album est devenu disque d'or.[réf. nécessaire] En Juin 2008, LIM annonce la sortie de la compilation Rap O féminin par le maxi du même nom ce qu'il a également fait pour l'album Mo'vez Lang avec la sortie du maxi Associés à vie. LIM a annoncé faire avec Cut Killer, Nessbeal ,Kamelancien, Shirdé et d'autres d'une mixtape sur le Maroc . Lim et Nessbeal sont restés en très bonnes relations. http://fr.wikipedia.org/wiki/Lim
2 commentaires
Publier
benjo609  — Il y a 3 ans

vener voir mais vidéo rap c du lourd ma guelle

lim_lim  — Il y a 4 ans


Eduqué avec l'alcool et le shit,
Le vol à la place de l'école et la fiole pour la cuite
Les sites insolites pour les gîtes
Une politique d'anti-shmitts dans la crypte, indic,
Je t'explique ici le peuple a raison
Et c'est la rue qui gouverne
Et c'est seulement devant Dieu qu'on se prosterne
Garçon, on a tous des grosses cernes
Et quand ils parlent d'insécurité
C'est ma communauté que ça concerne
Vu qu'on a tous grandi dans la délinquance
Tous dans la même danse, la même ambiance
Où les mouss parlent comme des kabouss
Pour des ous ou un ence
Je pense qu'on a tous l'illicite comme référence
Dans cette douce France, celle qui nous rejètte
Nous on injecte à la santé ou aux baumettes
On veut des pépettes quitte à péter des têtes, tapette
On à la CC pour la jet set
La levrette pour les starlettes
La roquette pour les shtars
Et le sbar aux grosses boulettes
La doublette pour la corvette
Le survet sous le jean pour dissimuler les barettes
Dans le parc où le four est fondé
Où ça arrête pas de tomber
De se plomber, de se fonce-der
Tu sais on a pas choisi mais on dit
Que c'est la vie qui veut ça
La vie qu'on construit sur le parvis qui nous détruit
Qui nous pousse à nuire ce qu'on aime
On m'a sit "Lim handek t'as pas trop de problèmes"
Evite les chaînes et les chiennes et la came
Range ta haine et ta lame pour éviter le drame
Pour éviter de voir cette larme couler
Sur le visage de la mère saoulée
De voir son fils se faire soulever
Par la shmitture en pleine ure
Ma vie une fracture sociale
J'en place une pour mes soces
Dans le milieu carcéral
Mes soces qui pour le bien se font mal
Animal, on rame comme abder aman
Alors on plonge dans l'halam et hagar les tahanes
Shétan ici on s'est tous shittés
Tu sais sur paname le prix du shit a chuté
Alors on passe aux bracos, aux vols à l'arraché
La coco ou l'héro, y a plein d'autres marchés
Vu que la vie est archi rali
Et que les shtars ne cessent de péter ma famille
Je peux pas vivre avec le RMI
Alors Lim errede zness-bi en zness-bi
J'ai plus d'hobbies mais des obligations
Bobby sort la beuh de la congélation
Et l'ovni rejoindra sa constellation
Mais avant je veux que l'état me fasse une fellation