La LGV a encore ses opposants

36feb
Et on commence tout de suite ce journal avec cette action contre la lgv menée par un collectif d’association venu du Lot et Garonne, du Tarn et du Tarn et Garonne. Ils se sont réunit devant l’hôtel de région pour demander la réhabilition des voies actuelle en lieu et place du projet de lgv. Michel Martelli, Président de l'association Tous Groupés Vigilants nous parle de son combat.