Julie Pietri - Eve lève-toi (1987)

otrg
Julie Pietri est une chanteuse française, née le 1er mai 1957 à Alger (elle fait partie des Pieds-Noirs, français rapatriés d'Algérie). 1962 : À l'automne, toute sa famille débarque à Marseille, puis s'installe à Saint Germain-en-Laye.

1971-1976 : A l'âge de 14 ans, elle forme un groupe de musique nommé Transit avec lequel elle s'entraîne notamment sur les chansons de Véronique Sanson, Janis Joplin et Joe Cocker. Elle enregistre avec Transit son tout premier 45 tours en 1975 : On s'est laissé faire [1].

1977-1979 : Après des études d'orthophoniste, diplôme en poche, elle fait ses débuts d'artiste dans La Bande à Basile. Dans ce groupe, inspiré de la Commedia dell'arte, elle joue le rôle de la belle gitane.

1979-1981 : Repérée au sein de la Bande à Basile, Julie est sollicitée fin 1979 pour interpréter la chanson Magdalena. Ce slow remporte un vif succès, ce qui permet à la chanteuse d'enregistrer en 1980 son premier album avec la contribution du compositeur Jean Schultheis et du parolier Jean-Marie Moreau. En 1981, elle monte pour la première fois sur la scène de l'Olympia en compagnie de Sacha Distel. Ce dernier, séduit par la jeune chanteuse, l'invite à participer à son spectacle.

1982 : Julie rencontre à nouveau le succès avec le titre Je veux croire, une chanson rythmée post-disco aux accents gospel. Elle décide ensuite de se lancer dans l'écriture de son premier texte et choisit d'adapter en français I go to sleep du groupe The Kinks, titre repris à l'époque par les Pretenders. La chanson s'intitule Et c’est comme si et devient l'une de ses meilleures ventes[2].

1983-1985 : Julie associe sa voix à celle du chanteur Herbert Léonard et les deux artistes forment alors sur scène un couple d' Amoureux fous. Leur duo romantique recevra en 1983 un très bon accueil du public. D'autres chansons à succès suivront et notamment Tora Tora Tora et À force de toi qui appuieront la sortie de l'album A force de toi en 1985.

1986 : Julie revient sur le devant de la scène sous son véritable nom, Julie Pietri, et connaît un succès considérable avec Ève lève-toi. La chanson gagne la 1re place du Top 50 en novembre et va durant plusieurs mois être largement diffusée sur les ondes[3]. La chanteuse est alors très médiatisée. Le succès de la chanson dépasse les frontières de l'Hexagone et incite Julie à enregistrer une version en anglais : Listen to your heart.

1987-1988 : Ève lève-toi est le premier extrait de son nouvel album Le premier jour dont les textes révèlent ses racines orientales. En décembre 1987, elle donne une série de concerts à l'Olympia en vedette principale suivie d'une tournée à travers la France. Julie chante alors Nouvelle vie, troisième extrait de l'album composé par Vincent-Marie Bouvot. En 1988, elle tourne au Sri Lanka le vidéo-clip de sa chanson Immortelle.

1989-1991 : Au printemps 1989, Julie revient avec un nouveau look (cheveux rouges flamboyants) et nous raconte La légende des madones à travers un nouvel album. Le premier extrait est intitulé Salammbô, chanson inspirée du personnage féminin de Gustave Flaubert. Julie a fait appel au chanteur-compositeur Daran qui lui a réalisé deux des onze titres de l'album (Feeling en noir et Joh-Daï). En juillet, accompagnée de musiciens classiques, elle célèbre en public à Paris le bicentenaire de la Révolution française en tant que marraine des festivités. L'année 1990 sera marquée par la sortie du troisième extrait de l'album, Etrangère, la parution de photos sensuelles de la chanteuse dans le numéro de mai du magazine Lui[4] ainsi qu'une grande tournée en France durant tout l'été.

1992 : Julie Pietri donne naissance en mars à Manon et décide de mettre entre parenthèses sa carrière professionnelle afin de se consacrer pleinement à sa fille.

1995-1999 : L'album Féminin singulière apporte de nouvelles sonorités à quelques unes de ses anciennes chansons, revisitées à cette occasion, et contient également de nouveaux titres signés Julie Pietri pour les textes et essentiellement François Bernheim pour les musiques. Elle se produit alors à Paris au Petit Journal Montparnasse puis à l'Opus Café pour des rendez-vous acoustiques intimes avec son public. Durant l'été 1996, Julie est sollicitée par France 2 pour interpréter la ballade Canto di Sorenza avec les Chœurs Polyphoniques Corses. Cette chanson est destinée au générique du téléfilm « Dans un grand vent de fleurs » diffusé en septembre et octobre (puis rediffusé durant l'été 1999 sur TF1).

2000-2002 : En juin 2000, Julie Pietri enregistre une version dance d'Ève lève-toi spécialement pour la compilation européenne « Euro Pride 2000 ». La chanteuse renoue avec le public parisien lors d'un concert au théatre de Boulogne Billancourt en février 2001. De nouveau, elle se produit sur les scènes de province lors de tournées estivales et participe à de nombreuses émissions télévisées (« Tubes d'un jour, tubes de toujours », « La chanson n°1 », « Les vainqueurs de l'année »...) [5]. En 2002, Julie Pietri est consacrée « égérie des années 80 » lors d'un sondage NRJ/Chérie FM [2]. Elle enregistre durant sa tournée estivale un duo marquant ses retrouvailles avec Herbert Léonard : Orient Express.

2003-2004 : L'émission de TF1 « Retour gagnant » , en mai 2003, donne un coup de pouce à sa carrière grâce à sa victoire avec la reprise de la chanson de Johnny Hallyday, Vivre pour le meilleur. La chanteuse se produit alors sur la scène de Olympia lors du festival de la Rose d'Or [6]. Début octobre, elle livre son album-concept Lumières , regroupant les succès d'hier, des reprises telles que Lettre à France de Michel Polnareff, et de nouvelles chansons. Le disque se vendra à plus de 50 000 exemplaires [2]. Un single intitulé Si on parlait de ma vie sort en 2004 et se classe 43e au Top 100 [7]. De nouveau à l'Olympia, Julie interprète ce titre lors de l'édition 2004 de la Rose d'Or [8].

2005-2006 : Un DVD collector de l'Olympia de 1987 est commercialisé avec en bonus quatre vidéos clips et une interview-reportage sur l’artiste tournée en 2005. En mars 2006, Julie donne trois concerts au Duc des lombards, club de jazz renommé du quartier des Halles à Paris [9]. Le style musical de son répertoire est alors orienté vers une ambiance jazzy.

2007 : Le DVD collector est complété par une version CD + DVD bonus. En mai et juin, Julie Pietri enregistre au studio Oméga à Suresnes, les chansons de son nouvel album baptisé Autour de minuit. Pour la réalisation de ce disque, elle s'entoure d'une nouvelle équipe artistique et travaille sur un concept mélangeant des sonorités jazzy à de grandes chansons de variété française telles que Les mots bleus, Changez tout ou encore Évidemment.

Début novembre, Julie présente son nouveau tour de chant jazzy à Paris à la Scène Bastille, durant deux soirs, puis au Bataclan pour un concert unique lors duquel elle s'entoure d'une vingtaine de musiciens [10]. À l'issue de chacun des concerts, une édition collector de son nouvel album (limitée à 1000 exemplaires) avec livret photos est mise en vente auprès du public.

2008 : En mars, l'album Autour de minuit est disponible sur la plupart des sites de téléchargement légal et, le 19 mai, il sort dans le commerce.
7 597 vues 6 ans
julie, eve, leve
2 commentaires
Publier
amydu84  — Il y a 4 ans

je n'avais jamais réalisé le vrai sens de ses paroles...
mais j'ai toujours aimé cette chanson ..

espreux  — Il y a 6 ans

gènial cette chanson mèrçi

À ne pas manquer