Jason Mraz - Make It Mine (US Version)

1mn31
Jason Mraz : Make It Mine (2009) Jason Mraz commence à jouer de la guitare à 18 ans, mais son père l'a inscrit au cours de danse, il vend des gaufres pendant toute son enfance et il étudie pendant une petite année à New York à la American Musical and Dramatic Academy où il rencontre son meilleur ami Bushwalla et sa meilleure amie Johanna. Il décide en 1999, après être retourné en Virginie pour y travailler quelques temps, de se consacrer entièrement à la musique. Pour réaliser son rêve, il part s’installer à San Diego, ville réputée pour sa scène de nouveaux talents. Il va y rencontrer Noel "Toca" Rivera, percussionniste et son frère Carlos Olmeda, guitariste et commencera par les accompagner sur scène, au théatre de Paris. Jason Mraz jouera sans relâche pendant deux ans (2001 - 2002) avec Toca et Ian Sheridan, contrebassiste dans de nombreux cafés-concerts de Californie et se fera surtout un public toutes les Thursday Night au Java Joe’s Coffeeshop sur Ocean Drive à San Diego. À cette époque, il autoproduira quelques EP et un album : Live at Java Joe's. Début 2002, il signe son premier contrat chez Elektra Records et retourne en Virginie pour écrire et enregistrer son premier album Waiting for My Rocket to Come avec le producteur John Alagia (Dave Matthews Band, John Mayer…). Le single The Remedy écrit pour un ami atteint du cancer devient vite un tube aux États-Unis et au Japon. Jason Mraz s’offre une année 2003 en tournée et de plus en plus de fans après chaque concert. Il se verra proposer alors par Dave Matthews la possibilité de faire ses premières parties. L’année 2004 est consacrée à l’écriture de son nouvel album et à la sortie d’un CD/DVD Tonight, Not Again enregistré le 23 octobre 2003 à Milwaukee. Il rencontre Steve Lillywhite (U2, Dave Matthews Band…) cet été là et lui propose de produire son futur album. Son second album Mr. A-Z sort le 26 juillet 2005 et Jason Mraz repart en tournée (États-Unis, Japon, Angleterre, Philippines). Il fera notamment les premières parties d’Alanis Morissette, des Rolling Stones et de James Blunt en Angleterre en 2006. On le retrouve en duo avec Raul Midón sur le premier album de ce dernier en 2005 sur la chanson intitulée Keep on hoping. Il a également chanté en duo avec Colbie Caillat dans la chanson Lucky, que l'on retrouve sur son album We Sing. We Dance. We Steal Things paru le 20 mai 2008. Le 21 juin 2009, à l'occasion de la fête de la musique, il a chanté "I'm yours" dans le parc de Bagatelle à Paris.