~~ Indochine ~~ Le Grand Secret ~~

16z5r
Indochine -- Le grand secret

En novembre et décembre 1980 paraissent deux annonces dans Rock & Folk pour un groupe parisien nommé Les Espions qui cherche un bassiste et un chanteur. Dominique Nicolas et Nicola Sirkis y répondent et sont recrutés, le premier à la basse et le second au chant. Les deux acolytes deviennent rapidement amis et la musique de ce groupe étant trop compliquée à leur goût, ils décident de monter leur propre formation.

En mai 1981, Nicola Sirkis et Dominique Nicolas fondent le groupe Indochine avec l'aide d'un ami qui débute au saxophone: Dimitri Bodianski. Il ne leur faudra que quelques mois pour composer leurs premiers morceaux.

Le mardi 29 septembre 1981, ils donnent un premier concert au «Rose Bonbon» à Paris. Grâce à ce court passage sur scène, ils décrochent leur premier contrat avec une maison de disque.

1982 : L'aventurier
En novembre 1981, ils enregistrent leur premier single avec les chansons Dizzidence Politik et Françoise (qu'est-ce qui t'as pris). Celui-ci ne leur vaut qu'un succès d'estime mais il a le mérite de faire découvrir le groupe aux critiques rock et aux médias.

Stéphane Sirkis, frère jumeau de Nicola, rejoint officiellement le groupe et, en avril 1982, ils assurent les premières parties de Depeche Mode et de la tournée de Taxi Girl. L'engouement pour Indochine prend de l'ampleur à chaque passage sur scène, à tel point que le manager de Taxi Girl décide de les déprogrammer de la tournée craignant qu'ils ne fassent de l'ombre à son propre groupe. Indochine enregistre alors son premier album L'aventurier qui sort le 15 novembre. Le single éponyme, référence à l'univers de Bob Morane de l'auteur belge Henri Vernes, fait un véritable carton durant l'été 1983 en s'écoulant à 700 000 exemplaires. L'album n'est pas en reste avec plus de 250 000 exemplaires vendus. La presse exulte et elle décerne au groupe le Bus d'Acier 1983, récompense rock de l'époque.

1983 : Le Péril Jaune
Le 4 décembre, ils sortent leur deuxième album, intitulé Le Péril Jaune, qui reprend les thèmes exotiques et dansants du précédent. Un concert à guichets fermés est donné le lendemain à l'Olympia de Paris. Ils enchainent avec une tournée à travers toute la France durant l'année 1984. Le succès se confirme avec les singles Miss Paramount et Kao Bang, et l'album se vend à 225 000 copies en France

La consécration et les tournées mondiales
1985 : 3
Au début de l'année 1985, le groupe se consacre à l'écriture de son nouvel album qui sortira le 10 mai et sera sobrement intitulé 3. Délaissant les univers BD et asiatique qui ont fait leur succès, Indochine aborde des thèmes plus ambigus. Les chansons telles que 3e sexe, Canary Bay ou 3 nuits par semaine (inspirée de L'Amant de Marguerite Duras) font sensation.

C'est à cette période que le groupe commence à exporter sa musique hors de France et de l'Europe francophone en remportant un véritable succès dans les pays scandinaves. Une tournée de huit dates est organisée à travers la Suède et le Danemark. En 1986, le single 3ème sexe cartonne au top 50 et la tournée française passe par le Zénith de Paris pour quatre concerts sold out. Devant le succès remporté, elle sera prolongée par une tournée d'été. Serge Gainsbourg est également séduit et réalise le clip du titre Tes yeux noirs qui sera un des tubes de l'été 1986. C'est la consécration. En moins de deux ans, Indochine a écoulé plus de 800 000 albums[9] et 1 300 000 singles en France

En octobre 1986, pour fêter son cinquième anniversaire, le groupe décide de publier l'enregistrement du concert donné au Zénith de Paris. L'album sera vendu à plus de 350 000 exemplaires en France et marquera le début de leur succès au Pérou. L'album y sera certifié quadruple disque de platine pour plus de 150 000 ventes, un record pour le pays.

1987 : 7000 danses
L'enregistrement de l'album 7000 danses se déroule entre la France, l'île de Montserrat et Londres. Le single Les Tzars, sorti pendant l'été 1987, fait l'effet d'une bombe tant il tranche avec ce que le public et les médias attendent. Sans concession et avide d'évolution, Indochine propose un album au son plus rock et à l'univers sombre. Et comme pour tout phénomène à la mode et au succès affirmé, les mauvaises langues se déchainent. Certaines critiques musicales n'hésitent pas à dire que le groupe est une vulgaire copie de The Cure, tandis que d'autres considèrent que Nicola Sirkis chante faux, et que leur musique ne tient la route en concert que grâce à des bandes pré-enregistrées. Malgré tout, l'album se vend à près de 400 000 exemplaires et, en mars 1988, Indochine débute une tournée qui les conduira en France, Belgique, Suisse, Canada et au Pérou pour quatre concerts à guichets fermés à Lima rassemblant 48 000 personnes

L'année 1989 marque une première rupture dans la vie du groupe: Dimitri Bodianski décide de prendre ses distances pour se consacrer davantage à sa famille. Les trois autres membres choisissent de poursuivre l'aventure en trio.

1990 : Le baiser
Devenu trio, Indochine sort un nouvel album Intitulé Le baiser en février 1990. Au delà des références cinématographiques et littéraires qui ont inspiré Nicola Sirkis pour l'écriture des textes, l'album se veut plus abouti au niveau des arrangements et de la production avec un son plus acoustique qui se détache de la new wave des années 80. L'apport d'instruments tels que le violoncelle, l'harmonica, le santour ou le kemantche (instruments de musique iraniens) aux sonorités inhabituelles, renouvelle le "son" Indochine. Malgré cette volonté d'évolution, l'album recevra un accueil critique peu enthousiaste de la part de certains médias. Pourtant, entré directement à la 9e place du Top album, le disque se vendra finalement à près de 300 000 exemplaires.

En 1991, Indochine fête ses dix ans d'existence. À cette occasion paraît Le Birthday Album, compilation regroupant dix-huit titres essentiels et un inédit, qui rencontre un succès considérable, réveillant la fibre nostalgique du public : plus de 600 000 albums sont vendus à travers l'Europe. En 1992, Indochine reprend la route à l'occasion du Birthday Tour qui attire une nouvelle génération de fans et permet au groupe d'entrevoir les années 90 sereinement. Cependant, la suite des événements sera plus chaotique.

Les « années noires »
1993 : Un jour dans notre vie
Un nouvel album intitulé Un jour dans notre vie, sort en novembre 1993. Il est boycotté par les radios et les médias qui considèrent désormais Indochine comme un groupe du passé, à l'époque où dominent le grunge et la techno. Cet album ne remporte pas le succès escompté (environ 100 000 exemplaires vendus en France) alors que paradoxalement il est le plus abouti et contient certaines des meilleures compositions de Dominique Nicolas. Une tournée suit en 1994 au cours de laquelle Indochine se produit sur la grand-place de Spa (Belgique) lors des Francofolies. Un live y est enregistré et sort sous le nom de Radio Indochine à la fin de l'année. Le public est toujours là, moins nombreux mais fidèle. Une nouvelle génération de fans commence à s'intéresser au groupe malgré sa sous-médiatisation.

En 1994, nouvelle rupture : Dominique Nicolas, principal compositeur des plus grands tubes d'Indochine, décide de quitter le groupe. Il ne supporte plus, en particulier, l'ignorance que subit Indochine de la part des médias . Les deux frères Sirkis se retrouvent seuls. Un grand nombre de fans se font entendre et assurent leur soutien au duo. Ils décident de relever le défi et ils partent à la recherche d'un nouveau guitariste qu'ils trouveront en la personne d'Alexandre Azaria (ex guitariste du groupe Le Cri de la Mouche).

Un nouveau best-of intitulé Unita est commercialisé en 1996. Il réunit dix-sept chansons, dont une inédite, issue du futur album à paraître, Kissing my song. Il s'écoule en France à près de 200 000 exemplaires. et prouve à leur maison de disque que le groupe est toujours présent sur le devant de la scène. Il est accompagné d'un deuxième CD, Les Versions Longues, regroupant les versions des singles sortis entre 1984 et 1991 sur support maxi 45 tours ou maxi CD single.

1996 : Wax
La sortie du nouvel album studio Wax, en 1996, passe quasiment inaperçue (60 000 exemplaires vendus ).Aux yeux des médias et même de leur propre maison de disque, Indochine est ringard et n'a plus d'avenir. Principalement composé par les frères Sirkis avec l'aide d'Alexandre Azaria (guitariste) et de Jean-Pierre Pilot (claviériste), l'album a une tonalité plus "pop" que le précédent et semble vouloir surfer sur la vague "Brit Pop" qui sévit alors au Royaume Uni. Bien que les textes de Nicola restent fidèles à l'univers d'Indochine, une touche nouvelle apparaît, une sorte de "fausse naïveté adolescente". Cet album sera la première pierre de la résurrection du groupe.

Au cours de l'année 1997, Indochine est remercié par leur maison de disque BMG qui ne les trouve plus assez vendeurs.

Le salut vient de la scène qu'Indochine arpente depuis dix-sept ans : le Wax Tour remplit de nombreuses salles. Au mois de mai, ils enregistrent dans une ambiance survoltée le concert donné à l'Ancienne Belgique (Bruxelles), qui sortira quelque mois plus tard sous la forme d'un double CD intitulé Indo-Live et édité par le label de TF1, Une Music. Grâce à l'appui d'une campagne publicitaire sur la première chaine européenne, le grand public s'aperçoit qu'Indochine existe toujours et le CD live s'écoule à 300 000 exemplaires. Le renouveau médiatique a débuté.

Au sein de la formation, les guitaristes se succèdent : Alexandre Azaria est remplacé par Mr Tox qui est lui même remplacé par Boris Jardel. En 1998, au vu de la réussite d' Indo-Live, Indochine décide de poursuivre sa série de concerts et entame une nouvelle tournée, le Live tour, qui attire un public de plus en plus nombreux.

1999 : Dancetaria
Pour le nouvel album, Nicola fait appel, pour les arrangements, à Olivier Gérard (alias Oli de Sat), un fan du groupe qui s'est fait connaître en lui envoyant ses remix. Il entrevoit en effet, dans ce que lui propose Oli, de quoi faire évoluer, voire révolutionner, le son du groupe. Les compositions restent néanmoins l'œuvre de Jean-Pierre Pilot et des frères Sirkis.

Le samedi 27 février 1999, alors que l'enregistrement de l'album Dancetaria vient de commencer, Stéphane meurt d'une hépatite foudroyante. Nicola décide alors de continuer l'aventure : « Indochine vivra » dit-il, comme Stéphane le souhaitait. La sortie du CD sera retardée pour éviter une médiatisation morbide.

Dancetaria sort finalement dans les bacs en août 1999 : album sombre aux accents pop, glam et gothique, il bénéficie des arrangements modernes et des trouvailles sonores d'Oli de Sat et compte-tenu des circonstances dans lesquelles il fut composé et écrit, il sonne aujourd'hui comme un hommage à Stéphane avec des chansons comme She Night ou Atomic Sky.

L'album entre directement à la 14ème place du classement des meilleures ventes de disque publié par le SNEP. Il sera le second acte, et certainement le plus important, de la trilogie qui ramènera le groupe au devant de la scène. le groupe étant toujours très peu médiatisé. Indochine repart à travers la France pour un Tour 99 riche en émotions. Deux dates sont à retenir : celle du concert à Forest National (Belgique) et celle du Zénith de Paris.

En 2000, le Dancetaria Tour reprend et le dimanche 27 février 2000, un concert est donné en mémoire de Stéphane. On peut y entendre plusieurs chansons écrites par ce dernier mais aussi des chansons inédites et des morceaux acoustiques. De là naît l'idée des Nuits Intimes, une tournée acoustique dans de petites salles. L'album acoustique des Nuits intimes sort début 2001.

C'est également en 2000 que l'ancienne maison de disque d'Indochine BMG fait opportunement paraître la compilation Génération Indochine sans l'accord du groupe. Les trois membres fondateurs, Nicolas Sirkis, Dominique Nicolas et Dimitri Bodianski décident d'un commun accord d'assigner en référé la maison de disques devant le tribunal des prud'hommes, en demandant l'interdiction de la commercialisation du disque, ce qu'ils finiront par obtenir.

Le retour médiatique

Le chanteur et guitariste Nicola Sirkis. 2002 : Paradize
En mars 2002, Indochine sort l'album Paradize qui sera le troisième acte de la trilogie débutée 6 ans plus tôt. Il compte quinze nouveaux titres dont un duo avec Melissa Auf der Maur. De nombreux collaborateurs ont participé à la naissance de Paradize dont Mickey 3D, Gérard Manset, Jean-Louis Murat et les romancières Ann Scott et Camille Laurens. Selon Sylvain Siclier, dans un article du Monde, les textes des chansons de l'album abordent « le flou de l'identité sexuelle, l'exotisme asiatique et une certaine idée de la spiritualité ». Le symbole de la « croix d'Indochine » figurant sur le disque accompagnent cette nouvelle approche des questions religieuses.

Gareth Jones (producteur habituel de Depeche Mode et d'Erasure) s'est occupé du mixage et des arrangements. Le groupe sort d'une longue tournée acoustique et ressort les guitares électriques et leur énergie. Les compositions sont principalement de Oli de Sat qui devient membre du groupe à part entière. Le son rejoint ainsi largement ses influences comme le metal industriel (Marilyn Manson, Nine Inch Nails...).

Suite à la parution de cet album, et notamment du large support radio du single J'ai demandé à la Lune, les médias présentèrent de nouveau Indochine comme la référence rock en France, oubliant qu'ils avaient méprisé le groupe tout au long de la décennie 1990, les traitant de "sinistre ringardise échappée des années 1980". Ils vendent plus de 1 million d'albums[9] et 1 500 000 singles, effectuent une tournée de 2 ans à guichets fermés (94 dates) devant 500 000 spectateurs et obtiennent une Victoire de la musique ainsi qu'un NRJ Music Award.

Le dernier concert de la tournée, complet des mois à l'avance, a lieu le 03 juin 2003 au Palais omnisports de Paris-Bercy devant 17 000 personnes. Indochine devient le premier groupe français à remplir Bercy.

En janvier 2004, Indochine sort un nouvel album live intitulé 3.6.3, en référence à la date de son enregistrement, le mardi 3 juin 2003. Ce dernier entre directement à la 1re place du Top Album en France, ce qui n'était jamais arrivé pour Indochine jusqu'alors. Il sera suivi d'un triple DVD baptisé Paradize Show. Le succès est encore au rendez-vous: 200 000 albums et 100 000 DVD vendus.

En septembre 2004, l'ancienne maison de disque du groupe, BMG, décide en accord avec Indochine de rééditer Le Birthday Album. La compilation comporte 6 titres de plus qu'en 1991 et bénéficie d'une remasterisation au format SACD. Le mardi 14 décembre 2004, c'est au tour de L'intégrale des clips de sortir en DVD.

2005 : Alice & June
Le 10e album studio d'Indochine, Alice & June, sort le 19 décembre 2005. Avec un son plus rock, ce double album se situe malgré tout dans la lignée de Paradize. Cette fois-ci, Indochine a collaboré avec Brian Molko, Didier Wampas et le groupe Aqme. Le titre de l'album fait référence au livre de Lewis Carroll, Alice au pays des merveilles, et raconte les tracas adolescents de deux fillettes évoluant dans le quotidien de notre monde moderne.

5 singles sont extraits de l'album : Alice & June, Ladyboy, Adora, Pink Water et enfin Crash Me.

Si les ventes de l'album n'atteignent pas celles de Paradize (450 000 exemplaires vendus en France contre plus d'un million pour Paradize), la tournée Alice & June Tour est un véritable triomphe puisqu'elle a rassemblé plus de 600 000 spectateurs entre le 6 mars 2006 et le 19 mai 2007 avec 3 Bercy complets et plusieurs dates doublées, triplées voire quadruplées. Cette tournée aura été également marquée par les deux concerts donnés au Viêt Nam le 6 et le 7 juin 2006 à l'opéra d'Hanoï (copie conforme de l'opéra Garnier), avec l'orchestre philharmonique de Hanoï à l'occasion des 25 ans du groupe. Ces concerts ont été enregistrés et ont fait l'objet d'une parution en double CD et DVD en février 2007.

La tournée est prolongée par 3 dates dans des festivals au cours de l'été 2007 dont un concert en plein air devant 11 000 personnes à la foire au vins de Colmar et durant lequel Nicola Sirkis a accueilli sur scène sa nièce, Lou, membre du groupe Toybloïd et fille de Stéphane Sirkis. Puis la tournée fut à nouveau prolongée en décembre 2007, par le "Dernier petit tour d'Alice & June" composé de cinq dates dans des petites salles.

Afin de conserver un trace discographique de cette mémorable tournée, le concert du 13 mars 2007, enregistré à Lille, sort en DVD live et double CD à tirage limité le 3 décembre 2007. Le DVD sera certifié triple platine au cours de l'année 2008.

En avril 2008, Indochine participe, avec de nombreuses autres personnalités, à la campagne de boycott des Jeux Olympiques de Pékin qui se sont déroulés fin août. Le groupe enregistre et tourne le clip de You Spin Me Round (reprise du groupe Dead Or Alive) puis se concentre sur l'écriture et la composition d'un nouvel album. .

2009 : La République des Meteors
L'album La République des Meteors est sorti le 9 mars 2009. Son enregistrement a débuté en juin 2008, dans les studios ICP à Bruxelles. Le premier single extrait de l'album, Little Dolls, est sorti le 10 décembre 2008.

Musicalement, cet album se démarque des deux précédents par l'utilisation de nouveaux instruments tels que le Toy piano, le ukulélé ou l'accordéon et par sa sonorité beaucoup plus pop. La thématique générale des textes est basée sur la séparation et la rupture amoureuse, symbolisée notamment par les hommes partant au front durant la première guerre mondiale.

A sa sortie, l'album est certifié disque de platine en France et disque d'or en Belgique. Lors de sa première semaine d'exploitation, il entre en seconde position des ventes en France avec 82 529 exemplaires vendus ; Il entre également en deuxième position en Belgique et à la quatrième place en Suisse.

Un deuxième single, Play Boy, est extrait de l'album le 06 avril 2009, accompagné par un clip d'animation réalisé par Patrick Boivin réalisateur canadien. Le troisième single "Le Lac" est sortit en radio le 24 août 2009. Le clip ,qui est également réalisé par Patrick Boivin, est quant à lui sortit le 18 Septembre 2009. "Un Ange à ma Table" sera le quatrième single. Le clip sera tourné pendant les concerts du Meteor Tour.

Le Meteor Tour a débuté le 26 juin 2009 lors d'un "Prélude" à l'Olympia de Paris, puis a été suivi d'un concert donné sur les Plaines d'Abraham lors du Festival d'été de Québec le 14 juillet 2009 dans la ville de Québec.

La tournée se poursuivra en France à partir du 6 octobre 2009 au Zenith de Rouen. Quelques 47 concerts sont annoncés, 31 d'entre eux étant d'ores et déjà complets. Pour clôturer ce Météor Tour, un concert événement, déjà complet, est prévu le 26 juin 2010 au Stade de France. Il sera l'occasion de fêter les trente ans d'existence du groupe. En décembre 2008, une banderole géante annonçant le concert avait été placée en deux temps sur le boulevard périphérique parisien porte de Saint-Ouen, près de Saint-Denis
18 500 vues 6 ans
pop, clip, video, rock, grand, metal, wat, wave, indochine, delphilion
9 commentaires
Publier
OXjerry  — Il y a 2 ans

Une chanson sombre et assez ambigue , il faut l'avouer . Une des belles réussites du groupe Indochine.!

sa8_nomade1961  — Il y a 5 ans

Je t aiderai meme si tu parts lion de moi et j ecouterai cette chanson en pensant a toi

larme76  — Il y a 5 ans

merci delphilion pour ce partage...trop wow

babywl  — Il y a 5 ans

non désolée je trouve pas ke je lui ressemble mé merci

nenet27  — Il y a 6 ans

j'adore N .Sirkis........moi aussi j'ai un grand secret........mais chuuuuuut.....je te le dirai à l'oreille.....

À ne pas manquer