Grèce : l'austérité fait chuter les deux grands partis

50rtn
Le parti neo-nazi Chryssi Avghi (Aube Dorée) va entrer au parlement après avoir obtenu entre 6 et 8% des voix lors des législatives dimanche. En revanche, les Grecs ont sanctionné les deux partis pro-austérité, la Nouvelle-Démocratie (droite) et le Pasok (socialiste), qui ne rassemblent que 149 sièges sur les 300 du Parlement. Inquiétudes en Grèce.
6 881 vues 2 ans