God of War -- bande annonce officielle

1rxg5
God of War -- bande annonce officielle Le joueur dirige Kratos dans une vue « à la troisième personne ». Les angles de vue sont composés de plans fixes ou de travelling pré-calculé. Le gameplay s'inspire beaucoup de références du genre comme Onimusha: Warlords et Devil May Cry : le joueur combat des hordes d'ennemis et débloque de nouvelles armes au cours du jeu. Il peut récupérer de l'énergie pour utiliser des pouvoirs spéciaux,et de l'expérience en absorbant les orbes qui s'échappent des ennemis vaincus afin d'obtenir des améliorations de l'équipement et des pouvoirs. Au fil du jeu, Kratos récupère les pouvoirs des Dieux afin de mener à bien sa mission (la foudre de Zeus par exemple). La jouabilité est extrêmement frénétique, il est possible de combattre jusqu'a une dizaine d'ennemis en même temps , de les agripper, de les projeter en l'air, etc. En réalisant des combos dévastateurs. Une fois que le joueur a suffisamment affaibli un monstre (par exemple un cyclope), il peut l'achever en exécutant un Quick Time Event sanglant qui nécessite d'appuyer sur les touches au bon moment. Centré sur l'action, le jeu comprend également des phases de plate-forme et d'exploration. Le titre se distingue par sa représentation extrême de la violence (membres arrachés, gorges tranchées, colonnes vertébrales brisées, etc.), ce qui explique qu'il soit déconseillé aux joueurs de moins de 18 ans. Kratos est un brillant capitaine dans l'armée spartiate mais aussi une brute sanguinaire. Sa réputation en tant que commandeur et de conquérant monte vite et Kratos passe d'une armée d'une cinquantaine d'hommes à une armée d'un millier d'hommes. Mais alors qu'il enchaîne ses campagnes victorieuses, une armée de barbares de plusieurs milliers d'hommes venus de l'Est déferle sur l'armée menée par Kratos. L'ordre et la discipline de l'armée spartiate ne peut rien contre les assauts barbares et l'armée de Kratos se fait vite massacrer. Alors que le chef barbare est sur le point de mettre fin à la vie de Kratos, ce dernier implore Arès de le sauver. Arès entendit l'appel de Kratos et extermina toute l'armée barbare. En signe de reconnaissance Kratos s'offrit à lui et devient ainsi son serviteur. Pour son nouvel élève, Arès équipe Kratos des Lames du chaos forgées dans les flammes des enfers. Sous la bienveillance d'Arès, Kratos reprend ses campagnes d'une manière plus cruelle et sanguinaire qu'avant. Son humanité avait été remplacée par une soif de destructions et de conquêtes insufflée par son nouveau maître pour qu'il soit la mort en personne. Puis vient cette nuit où la vie de Kratos bascula. Arès assigna à Kratos une mission : mettre à feu et à sang un village louant la déesse Athéna. Il se chargea lui-même de tuer toutes les personnes présentes dans le temple, et même l'oracle du village ne put l'empêcher de commettre l'irréparable. Car dans ce temple se trouvaient sa femme et sa fille, qu'il tua dans sa folie meurtrière. Ce massacre avait été planifié par Arès, pour que le spartiate n'ait plus d'attaches, et soit dévoué au dieu qu'il servait. C'est alors que Kratos réalise l'atrocité que son maître lui a fait faire, horrifié par ce qui s'est passé il compte faire payer Arès pour sa manipulation machiavélique et n'a alors plus qu'une idée en tête : tuer son maître. Et sur le parvis du temple embrasé, l'Oracle maudit le guerrier pour que les cendres de sa femme et de sa fille mortes de ses mains lui collent à la peau à jamais. Tout blanc, Kratos reçoit le surnom de fantôme de Sparte mais la plus grande punition était des cauchemars représentant ses crimes qui lui torturent l'esprit éternellement. Depuis, Kratos ne rêve que de vengeance. Il a offert ses services aux dieux de l'Olympe, espérant le pardon pour ses actes. Au début du jeu, Poséidon charge Kratos de tuer l'Hydre de Lerne qui ravage les navires de la flotte grecque sur la mer Egée. Après s'être acquitté de cette tâche, il appelle la déesse Athéna. Depuis dix ans qu'il est au service des dieux, il attend la récompense qu'il désire plus que tout : oublier les horreurs qu'il a commises par le passé. Mais avant, Athéna lui demande d'intervenir en sa faveur. Son frère Arès a attaqué sa ville, Athènes, avec l'aide de monstres tout droit sortis des Enfers. Zeus ayant interdit tout conflit entre dieux, elle ne peut intervenir directement. Athéna est formelle : seul un mortel entraîné par un dieu aura une chance de vaincre un autre dieu... Les Olympiens promettent à leur champion de lui pardonner les actes de barbarie commis par le passé en cas de succès. Mais les actes odieux qu'il a commis continueront de hanter l'esprit de Kratos, le rendant de plus en plus fou. Arrivé à Athènes, Kratos se fraye un chemin entre les cyclopes, les morts-vivants et les gorgones, pour rencontrer en chemin le fossoyeur, qui creuse une tombe au beau milieu du champ de bataille. Il arrive finalement au Temple de la ville où l'Oracle lui révèle que le seul moyen de vaincre un dieu pour un mortel est d'entrer en possession de la boîte de Pandore, enfermée au fond du Temple de Pandore, que le Titan Cronos est condamné à porter sur son dos dans les tourbillons de sable du Désert des âmes perdues. Kratos parvient à accéder au temple de Pandore, malgré le chant envoûtant des sirènes. Le garde, premier homme à avoir tenté de déjouer les pièges du Temple, sans succès, lui ouvre les portes. A l'intérieur, trois défis l'attendent, trois labyrinthes érigés et conçus en honneur d'Atlas, Poséidon et Hadès, par Pathos Verdes et ses deux fils. Kratos parvient à survivre aux épreuves, en tuant notamment le Minotaure, gardien du dernier tunnel. Après avoir exploré la tombe et survécu aux pièges imaginés par l'architecte dans sa folie, Kratos trouve finalement la boîte de Pandore. Mais Arès le ressent, saisit un énorme débris des bâtiments athéniens, et le lance tel un javelot vers Kratos, qui se retrouve empalé et meurt. Kratos se retrouve aux Enfers, mais ne compte pas se résigner. Il s'accroche, et tente d'éviter de tomber dans le Styx, jusqu'à ce qu'une corde opportune lui permette de sortir... avant de se retrouver face au Fossoyeur, au coeur d'Athènes! Kratos s'empresse de rejoindre Arès, de lui reprendre la boîte de Pandore et l'ouvrir, pour défier le dieu de la guerre. Arès utilise ses pouvoirs pour créer l'illusion d'une armée de Kratos démoniaques voulant tuer sa femme et sa fille, que le dieu prétend pouvoir ressusciter. Mais Kratos parvient encore à protéger ses adorées, et défaire le plan d'Arès. Dans sa rage, celui-ci lui reprend les Lames du chaos, et tous les pouvoirs que les dieux lui avaient offerts durant son périple. Cependant, Kratos trouve une épée, dernier cadeau des dieux, grâce à laquelle il parvient à tuer Arès, et sauver Athènes. Plus tard, Kratos va demander à Athéna de tenir sa promesse. Et Athéna la tient : les dieux lui pardonnent ses fautes passées, mais ne le privent pas de ses souvenirs. Se sentant trahi et abandonné, il tente de se suicider en se jetant de la plus haute des falaises de Grèce. Mais une force le retient, et le ramène au sommet. Athéna lui transmet un message des dieux : ils ne le laisseront pas mourir de cette façon. De plus, le trône du dieu de la Guerre est vacant. Après s'être vu remettre les Lames d'Athéna, Kratos pénètre dans le Colisée de l'Olympe, et prend place sur le siège qui est désormais sien. Kratos devient donc le premier mortel à devenir un dieu...
annonce, video, wat, combat, war, jeux, games, dieu, clips, reflexion, simulation, titan, poseidon, strategie, delphilion