Gérôme Gallo - Mademoiselle (Clip Officiel HQ)

2ek5j
Lors de la saison 3 de "Nouvelle Star", en 2005, celle qui a couronnée Myriam Abel, un jeune homme de 22 ans, des piercings sur le visage, faisait l'unanimité auprès des uns, mais pas des autres, provoquant un tollé d'indignations, et la Une de la presse. A l'époque, Marianne James ne parle plus, contrairement à la saison précédente, de «merde dans les oreilles». Elle se contente d'un «No comment» qui en dit long, et d'yeux brillants. Le jeune homme a été victime de l'élimination obligatoire d'un candidat par trio lors du premier prime en direct, un système supprimé depuis. Ce jeune chanteur niçois, c'est Gérôme Gallo, qui - repéré par la production de Patrick Bruel, a pris son temps, et qui, séduisant le label Columbia chez Sony, dévoilera prochainement son album, actuellement porté en radios par le premier single extrait, "Mademoiselle". «L'ancien système où le public devait éliminer un candidat par trio était injuste. Moi, j'étais tombé de haut, d'autant que cela avait plutôt bien marché sur le plateau et que le jury m'avait soutenu. Etre éliminé dès le premier direct ne veut rien dire, car les producteurs sont des gens qui savent repérer quelqu'un quoi qu'il arrive. En ce qui me concerne, mon départ a marqué les esprits. Au final, "Nouvelle Star" m'a servi. Avec ce projet d'album, c'est allé au-delà de mes espérances !» déclare aujourd'hui le jeune chanteur. Car c'est malgré tout grâce à Manu Katché (membre du jury en 2005), que Gérôme rencontre Patrick Bruel et Guillaume Farley - membre du duo Naturalibus, ce dernier lui proposant des chansons très "soul française", extraites d'un disque disponible en bacs dès l'été prochain, et réalisé par David Moreau (le frère de Patrick Bruel) et Régis Cecarelli. A suivre... Par ailleurs, Gérôme Gallo se produira en premières parties des concerts de Patrick Bruel, les 18, 19, et 20 juin prochains, au Palais des Sports de Paris.

À ne pas manquer