L'Etat au chevet de la banque de PSA

5bc17
Le gouvernement est prêt à apporter sa garantie à la filiale bancaire de PSA Peugeot Citroën en échange de contreparties pour l'heure inconnues, même si l'exécutif veut que le groupe automobile épargne des centaines de postes sur 8.000 qu'il compte supprimer en France.
478 vues 2 ans
etat, banque, psa