En garde à vue, le n°2 de la PJ de Lyon parle

48gda
Michel Neyret, dont la garde à vue va être prolongée jusqu'à lundi, a admis avoir "pu être imprudent", en fournissant des informations et en acceptant des cadeaux. Le point sur l'enquête.
3 129 vues 3 ans
6kig3
24:09