Diane Tell - La légende de Jimmy

pw3e
Diane Tell (née Diane Fortin) est une musicienne, auteur, compositeur, interprète, productrice et réalisatrice. Elle est née le 24 décembre 1959 à Québec d'un père médecin et québécois, Michel Fortin, et d'une mère américaine professeur et théologienne, Gloria Pelletier, dont elle prendra la nationalité dès l'adolescence.

Elle entre au conservatoire de musique à l'âge de six ans pour étudier le violon avec Luis Rebello puis la guitare classique avec Marie Prével. Elle termine ses études musicales au Cégep de Saint-Laurent en guitare jazz avec Sam Balderman. En 1977, elle enregistre le premier des 4 albums enregistrés en Amérique du Nord et dont elle compose et écrit toutes les chansons avant de s'installer en France en 1983. En 1981, l'artiste est le phénomène de l'année au Québec, où elle est la première artiste féminine à connaître un vrai succès populaire en tant qu'auteur compositeur et interprète.

À Paris, elle collabore pour la première fois avec des auteurs tels que Françoise Hardy, Boris Bergman, Maryline Desbiolles et Maryse Wolinski. En 1991, Michel Berger et Luc Plamondon lui donnent un des rôles principaux de la comédie musicaleLa Légende de Jimmydont la chanson titre deviendra l'un de ses plus grands succès. Ce spectacle sur la vie de James Dean, mis en scène par Jérôme Savary, sera suivi d'une autre comédie musicale "Marilyn Montreuil", de Jérôme Savary et Diane Tell (pour la musique), créée au théâtre national de Chaillot en 1992.

Au milieu des années 90, elle écrit et compose à nouveau un album de chansons en français et en anglais, qu'elle enregistre à Londres. C'est à cette occasion qu'elle fait la connaissance de Robbie McIntosh, ex-guitariste des Pretenders et du groupe de Paul McCartney Wings. Robbie participe depuis à tous les enregistrements des albums de Diane et l'accompagne très souvent en concert.

Diane vit à Biarritz, au Pays basque, depuis 1988 où elle obtient en 1996 son brevet de pilote mono-moteur VFR, lui permettant de voyager en Afrique pour des actions humanitaires (ASI). Un voyage exceptionnel en 1998 la conduira, elle et son instructeur et co-pilote Gabriel Dartaguiette, jusqu'à Zanzibar.

En 2001, elle reprend le chemin des studios d'enregistrement et signe chez BMG, aujourd'hui Sony BMG, un nouveau contrat de disques pour la réédition de son répertoire phonographique et la réalisation d'un nouvel album, Popeline, dont elle assure la réalisation à Léon (Les Landes) et à Londres avec une équipe d'ingénieurs et de musiciens les plus respectés sur la scène internationale.

Le 24 septembre 2004, Diane Tell épouse Pierre Arostéguy, propriétaire de la la Maison Arostéguy, la plus ancienne épicerie de famille de France (depuis 1875).

Photographe amateur, elle expose peu et n'a encore jamais publié son travail.

A partir du 2 octobre 2008, Diane Tell interprètera sur la scène du Gymnase (Théâtre Marie Bell) le rôle de Francesca Lavi dans la comédie musicale : "Je m'voyais déjà". Le livret est signé Laurent Ruquier, dont ce sera la cinquième expérience en tant qu'auteur pour le théâtre. Toutes les chansons interprétées par les 7 comédiens/chanteurs sont tirées de l'exceptionnel répertoire de Charles Aznavour. Sa fille Katia Aznavour et son mari Jean Rachid assurent la direction artistique, Alain Sachs la mise en scène et Gérard Daguerre, l'actuel directeur musical d'Aznavour, dirigera le groupe de 5 musiciens.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Diane_Tell
10 023 vues 6 ans
diane, jimmy, legende
10 commentaires
Publier
godive  — Il y a 5 ans

ho ho ho ! souvenir ! bien : j'prend :

littera  — Il y a 5 ans

AH OUI SUPERBE GOTTI MERCI BZ NIINE A BIENTOT BZZZZZZZZZZZZZ

noussabambina  — Il y a 6 ans

toutes mon adolescence dans cette chanson: j'adore !!! toujours une grande émotion en l'écoutant :)

pikassot  — Il y a 6 ans

je ne peux pas laisse une aussi belle chanson sans pouvoir en avoir une copie .desoles mais je te la pique j adooooore si t en a encore des chansons comme cela ne t etonnes pas si je te les choppes. si on me prends par les sentiments.....

dauphin93  — Il y a 6 ans

recoucou je vous et pris aussi diane tell " la légende de jimmy "

irisbleu  — Il y a 6 ans

Bon souvenir a écouté de Diane, irisbleu

pitou33  — Il y a 6 ans

je pense pas que ça etait tirer d'une comédie car à l'époque personne aver une penser pour Jean dean je pense qu'elle avait sont rêve comme tous le monde( on à encore le droit de rêver dans ce pay!)

159dert  — Il y a 6 ans

Cette chanson qui a été tiré d'une comédie musicale, qui racontait la vie jeans Deans, fut un flop retentissant en France