Demain l'apocalypse 5/5

1d8rl
Les Témoignages

Les Watson

Un matin de juillet 1983, Ron et Paula Watson, de MontVernon dans l’Etat du Missouri (USA), observèrent deux étranges humanoïdes vêtus de combinaison argentées qui se trouvaient dans un champ contigu à leur ferme. Apparemment, ces drôles d’êtres étaient en train d’examiner une vache noire, étendue immobile sur le sol. Les Watson, qui observaient la scène à la jumelle, eurent soudain la surprise de voir la vache et les mystérieux enquêteurs s’envoler dans les airs jusqu’à un grand appareil de forme conique, qui se dressait dans un bosquet voisin.
Le couple n’en avait pas fini avec les surprises car deux nouvelles entités bipèdes se trouvaient près de l’engin. D’après les descriptions, l’une était une sorte de grande bête du genre Bigfoot, au corps recouvert de poils hirsutes. Mais le second ressemblait vraiment à un homme-lézard. Comme l’expliquèrent les Watson, il mesurait à peu près 1.70 m et avait une peau verte reptilienne, des pieds et des mains palmés, et des yeux rouges de félin aux pupilles verticales. Puis, toujours sous les yeux du couple, les quatre personnages et la vache paralysée entrèrent dans l’appareil, qui ne tarda pas à décoller.

“JW” enlevé aux Etats-Unis par 5 Lézards (3 mâles et deux femelles)

Il a décrit ces créatures (dans le vaisseau dans lequel on l’a mené de force) comme ayant “… Des corps humains à l’exception près qu’ils présentaient les caractéristiques de poissons pour les écailles et la queue, comme des reptiles. Ils portaient quelques vêtements. Les parties sexuelles des femelles étaient similaires à celles de femmes humaines. Leurs jambes et leurs bras avaient plus du lézard que de l’homme. Ils avaient des caractéristiques de grenouilles et humaines à la fois. Leurs yeux étaient grands et protubérants. Ils avaient 3 doigts et 3 orteils…

Selon Chris Davis

Vers 2 heures du matin, le 25 Juin 1988, Chris Davis, un jeune Afro-américain âgé de 17 ans, retournait chez lui en voiture. Passé le marais de Scape Ore, près du village de Bishopville, en Caroline du Sud, il se rendit compte qu’il venait de crever. Ils s’arrêta et changea rapidement de pneu. Il s’apprêtait à reprendre le volant, quand il aperçut un personnage solitaire qui traversait en courant un champ voisin dans sa direction.
Surpris de voir quelqu’un à cette heure avancée de la nuit, David observa attentivement la silhouette et, alors que l’inconnu s’approchait de lui, il découvrit avec horreur qu’il n’avait jamais vue auparavant. Plus tard, Davis jura que l’apparition, qui selon ses dires mesurait plus de 2 m de haut, ressemblait à un lézard géant à la peau verte et écailleuse, avec des yeux rouges et brillants en amande. Apparemment, la chose n’avait que trois doigts et trois orteils, chacun d’eux se terminant par une griffe noire d’environ 10 cm. Tétanisé, Davis finit par se jeter dans sa voiture. Dans l’intervalle, l’étrange créature avait atteint le véhicule et s’était mise à batailler avec le rétroviseur extérieur comme si elle voulait ouvrir la porte du conducteur. L’homme-lézard était si excité que lorsque Davis accéléra pour échapper à son emprise, il sauta sur le toit de sa voiture et s’y accrocha, alors que l’adolescent fonçait à près de 120 Km/h à travers les étendues marécageuses. Heureusement pour Davis, la créature finit par lâcher prise, tomba du toit et disparut enfin au loin.

Selon David Icke

Lors d’un voyage remarquable d’une quinzaine de jours, David Icke (célèbre écrivain, éminent détracteur du Gouvernement Mondial et de l’emprise des ETs Reptiliens sur celui-ci), alors qu’il traversait les Etats-Unis, en 1998, a rencontré séparément plus d’une douzaine de personnes qui lui ont dit avoir vu des humains se transformer en reptiles pour reprendre leur forme, et cela, juste devant leurs yeux. Deux animateurs de télévision auraient eu une expérience identique au moment où ils auraient interviewé un homme qui était en faveur de la centralisation globale du pouvoir, connue sous le nom de “Nouvel Ordre Mondial”. Après l’entrevue en direct, le présentateur aurait dit à sa collègue qu’il avait eu l’expérience d’une vision incroyable durant l’interview. Il aurait vu le visage de l’homme se transformer en une créature ressemblant à un lézard, puis, retourner à son aspect humain initial. Sa collègue lui aurait confié que, quant à elle, ce seraient les mains de l’interviewé qu’elle aurait vu se transformer en celles d’un reptile. L’animateur aurait aussi raconté à D. Icke l’expérience vécue par un ami policier alors qu’il aurait effectué une visite de routine dans un immeuble à bureaux situé à Aurora, près de Denver, au Colorado. Le policier aurait fait un commentaire à la directrice d’une des compagnies du rez-de-chaussée concernant l’extrême sécurité dans le bâtiment. Elle lui aurait répondu qu’il devrait visiter les étages supérieurs s’il désirait connaître la véritable ampleur de la situation. Elle lui aurait désigné un ascenseur qui ne s’arrêtait qu’à certains étages au sommet du bâtiment et, tout en bavardant, elle lui aurait dit ce qu’elle avait vu quelques semaines auparavant. Les portes de l’ascenseur se seraient ouvertes et un individu très étrange serait apparu. Il était blanc au point d’en paraître albinos, mais il avait un visage en forme de lézard et ses pupilles étaient verticales comme celles des reptiles. Cet individu-lézard serait sorti de l’ascenseur et serait monté dans un véhicule officiel qui l’attendait dehors. Le policier aurait été si intrigué qu’il aurait utilisé son temps libre pour enquêter sur les compagnies situées au sommet du bâtiment et desservi par les mystérieux ascenseurs. Il aurait découvert qu’elles auraient été toutes des prétextes à la CIA.

Apparences

Au-delà de ceux qui pensent que les reptiliens ne sont que des vestiges mémoriels remontant peut-être à plus de 65 millions d’années, quand nos ancêtres (rongeurs), fuyaient les dinosaures. Ou qu’ils ne sont que des hallucinations induites par une activité électrique anormale à l’intérieur du lobe temporal… Il y a ceux qui ont tracé des points communs sur l’aspect physique de ces créatures. Il faut garder à l’esprit qu’il y a aussi plusieurs types de reptoïdes classifiés par castes… Tout en haut on trouve les Dracos (albinos, ailés et plus grands) et au dessous les reptiliens “de base”.

* Taille : 1.5 à 3.6m. Il se tient toujours en position bipède. Certains auraient une queue, d’autres non.
* Traits particuliers : écailles de lézard lisses.
* Couleur : du verdâtre au brunâtre. Blanc pour les Dracos qui sont albinos.
* Mains : 4 griffes courtes et émoussées (dont un pouce) avec des palmes brunes.
* Visage : humain et reptilien.
* Tête : crête allant du haut du crâne à l’arête du nez. Cornes coniques à mi-chemin entre les sourcils et le dessus du crâne.
* Bouche : ressemblant plus à une fente.
* Torse : des replis de peau au niveau du torse peuvent être visibles. Pour les Dracos, il y a des ailes qui sont des lambeaux de chair soutenues par de longues côtes.
* Yeux : ressemblant à ceux d’un chat avec pupille verticale et iris doré.
* Sang : froid pour tous les reptiliens.
* Effets sur les témoins : dégoût, répulsion, effet de grotesque.
* Manières : importun, agressif, dépourvu de sensibilité.
* Effets physiques sur l’environnement : de grandes marques de griffes ont pu être photographiées.
* Communication : nulle. Le reptoïde ne cherche pas à nouer le contact

D’où viennent-ils ?

A ma connaissance, on leur attribue cinq origines possibles.
Ils pourraient venir de la Terre elle-même ! C’est en tout cas ce qu’affirme John Rhodes (chercheur et écrivain américain, spécialiste des reptiliens) qui nous a offert dans son ouvrage “Dragons of the Apocalypse” une large description de ce peuple. Ces propos sur l’origine des Lézards sont appuyés par la thèse de l’ufologue David Barclay, dont les travaux tendent à démontrer qu’en 150 millions d’années de “règne”, la race des dinosaures aurait pu engendrer un reptile-humanoïde intelligent… Et c’est ce dernier qui aurait été à l’origine de la catastrophe planétaire de la limite Crétacé/Tertiaire (!!), il y a 65 millions d’années, détruisant ainsi les membres de sa propre espèce - en plus de tous les autres dinosaures. Barclay reprend qu’un petit nombre de ces créatures auraient échappé à la destruction. Aurait également survécu un “animal familier”, créé par les Reptiliens à partir de leur propre souche, et qui allait devenir un jour l’homo sapiens. Au cours de ces derniers millions d’années, cette race auraient fini par évoluer pour se transformer au fil des âges en la race des Gris. Cette thèse expliquerait le caractère humanoïde commun aux trois races : les hommes, les Gris et les Lézards. D’autres sources tels certains contactés, affirment avoir appris l’origine de l’homme par des membres de la première race humanoïde de la planète bleue : les Reptiliens. C’est ainsi le cas d’Ole K., un Suédois affirmant avoir interviewé une Reptilienne en Janvier 2000. Celle-ci lui aurait affirmé que sa race serait native de la Terre. Elle serait apparue il y a 65 millions d’années après une guerre terrible entre deux peuplades Extraterrestres (une reptilienne et une humanoïde) se battant pour la possession de la Terre. La destruction des dinosaures aurait été le point final de cette lutte ne laissant aucun vainqueur… Si ce n’est l’émergence d’une nouvelle race reptilienne : Les fameux Lézards ou plutôt leurs ancêtres. Ils auraient évolué pendant 30 millions d’années d’un animal à un être humanoïde pensant. Il y a 15 millions d’années, 3 sous-espèces de cet ancêtre reptilien auraient évolué jusqu’à atteindre un niveau technologique élevé. Il y a 10 millions d’années, ils auraient modifié génétiquement leur race pour l’améliorer et stopper son évolution. A partir de là, ils auraient colonisé d’autres planètes et construit de grandes cités sur Terre (détruites par les caprices de la nature) . Ils vivraient aujourd’hui sous la surface de la Terre.

En ce concerne leur location d’origine, c’est toujours la Terre selon beaucoup, mais pas dans cette dimension d’existence ! En effet, ils auraient évolué à l’instar des humains sur Terre mais “en parallèle”, sur une seconde Terre qui auraient vécu une histoire différente. Dans celle-ci les Dinosaures ont survécu après la catastrophe de la limite Crétacé/Tertiaire et une race humanoïde de reptile aurait supplanté toutes les autres espèces de dinosaures et de mammifères. Cette thèse s’approche nettement de la précédente à la différence que les Lézards n’ont pas été à l’origine de l’homme dans celle-ci !

Abordons à présent une approche tout aussi sérieuse menée entre autres par David Icke. Nous allons quitter la Terre mais pas le système solaire ! Car à l’intérieur de celui-ci se trouverait une planète inconnue, une dixième planète appelée Nibiru par les Sumériens. Cette planète aurait une ellipse particulière qui la ferait s’approcher de la Terre tous les 3600 ans environ. Sur cette planète se serait développé une espèce de type reptoïde de quelques millénaires d’avance sur l’homme. C’est cet avantage technologique qui aurait permis à cette race de coloniser la lune, Mars puis… Notre belle planète bleue. Ils auraient exploité l’homme (esclavage) après lui avoir donné la vie, en croisant leurs gènes à ceux de l’espèce primitive la plus évoluée de la Terre à cette époque : l’homo erectus. Cet épisode se serait déroulé il y a 200 000 à 300 000 ans et serait représenté dans la Bible comme la Tentation d’Eve et la “Chute” de l’homme éconduit de l’Eden. Selon les Cassiopéens (Entités de dimensions supérieures contactées par channelling), la tentation d’Eve serait la faiblesse de la part intuitive de l’homme, le serpent représenterait la race de ce peuple ; quant à l’Eden il représenterait la Terre lors de l’Âge d’Or des traditions. Après ce passage de l’histoire, l’homme (anciennement Néandertalien ou Homo Erectus) se serait retrouvé dans l’acceptation de l’emprise des Lézards sur son espèce. Ils auraient toujours le pouvoir sur notre planète en agissant sur elle à partir de la 4ème dimension d’existence (celle qui est juste supérieure à la nôtre) grâce à leurs activités psychiques et physiques. Cependant les Cassiopéens n’attribuent pas l’origine des Reptiliens à la 10ème Planète mais à la constellation d’Orion semble-t-il…

Ayant quitté le système solaire pour Orion, nous pouvons maintenant nous rendre sur une planète peu connue de la constellation du Sagitaire d’où les Reptiliens viendraient (selon un texte anglophone issu du site http://www.olywa.net/george/george_egypt.html Ils auraient en fait été “invité” il y a 26 millions d’années par les Créateurs de la Terre à habiter celle-ci dans la troisième dimension avec un autre peuple sauriens : les ETs dinoïdes. Ces deux races auraient été aidées par une race ET pré-cétacéenne (ancêtres des dauphins et baleines) pour l’apport de nourriture. Il y a 10 millions d’années les sauriens ne se seraient rebellés en décidant à se “séparer” de leurs nourrices. Mais avant que les sauriens n’attaquent les pré-cétacéens, ces derniers engendrèrent une énorme explosion planétaire qui détruit la majorité des reptiliens. Les survivants se réfugièrent sur Tiamat. Quant aux pré-cétacéens, ils se scindèrent en deux groupes : l’un retournant sur leur planète d’origine et l’autre restant dans les océans de la Terre pour se transformer progressivement en cétacés, fuyant la technologie. Les créateurs de la Terre assumèrent leur erreur et se remirent en quête d’une nouvelle race pour la Terre. Ils la trouvèrent dans le système de Vega : une espèce primitive qui commençait à sortir des océans (cf thèse qu’on retrouve dans le dossier sur la création de l’humanité). Avec l’accord des dirigeants spirituels de Vega, ils confièrent la Terre à ces hommes. Mais les Lézards préparaient leur vengeance, qu’ils appliquèrent en dirigeant une comète vers la Terre qui anéantit tous les hommes (il y a 1 million d’années). A cette déclaration de guerre, le Conseil des Mondes ordonna le passage de Nibiru dans l’axe de rotation de Tiamat : ce qui détruit à jamais cette planète et ses habitants. L’homme fut remis sur Terre et le peuple des Lézards vit toujours.

Je pense comme John Winston que les lizzies (leur petit surnom en Anglais) sont peut-être à l’origine de l’homme en tant qu’homo sapiens, mais que tout le reste de la création de l’homme sur Terre a été accompagnée d’amour et effectuée par des groupes ETs pacifiques. Les lizzies ne seraient donc intervenus que sur le tard pour achever la création de l’homme en gâchant le potentiel énorme l’âme humaine !!

Et pour conclure, il est utile de préciser que :

* Les traditions d’Orient soutiennent que l’humanité avait des ancêtres reptiliens (contrairement à l’image anthropomorphique du Dieu de l’Occident)
* Les premiers empereurs chinois proclamaient qu’ils descendaient des dragons
* Il existe toujours en Inde des familles de haute caste affirmant que leurs ancêtres sont des Dieux serpentiformes hindoues appelées “Nagas”
* Les Dogons du Mali, aux connaissances astronomiques extraordinaires, prétendent que leur science leur vient de leurs ancêtres venus du ciel et à l’aspect de reptiles (”nommos”)
* Les Egyptiens avaient leur dieu serpent, Kneph, et les pharaons étaient souvent représentés avec des serpents
* Les cultures d’Amérique centrale avaient leur dieu Quetzalcoatl : un serpent ailé
* Les Indiens Hopi ont un dieu nommé Baholinkonga : un serpent à plumes
* Les Phéniciens avaient Agathodémon, une représentation ophidienne
* Les adeptes du Vaudou ont un dieu qu’ils appellent Damballah Wedo et qui est dépeint comme un serpent
* Les Hébreux ont un Nakhustan, le serpent d’airain.
* L’ancien dieu britannique, connu comme le maître dragon du monde, était appelé HU.
* Le premier autal érigé aux cyclopes à Athènes était dédié à Ops, le dieu-serpent
* Les Aborigènes d’Australie possèdent aussi leur mythe du Dieu-Serpent…

Destins Croisés

Les activités des Reptiliens semblent innombrables tellement on les accable de l’entière responsabilité de divers événements. Pour garder une certaine cohérence, nous allons étudier leur influence sur l’humanité de manière chronologique.
Ils seraient à l’origine de la disparition des dinosaures il y a 65 millions d’années (selon John Rhodes entre autres). Ils auraient en tous les cas survécu à cette catastrophe, selon “Lacerta File”, et ce pour voir l’homme évoluer du simple primate arboricole à ce qu’il est de nos jours : nos ancêtres auraient même été leurs bêtes de zoo.
Ils auraient colonisé (selon D. Icke et “Lacerta File”) Mars puis la Lune (ainsi que d’autres planètes de notre système solaire) avant la venue de l’homme sur Terre.
Toujours avant l’arrivée de l’homme, selon les Zetains, un roi reptilien aurait construit les sites mégalithiques tels Stonehenge et Avenbury.
Selon différentes sources (Cassiopéens, Tablettes Sumériennes), ils seraient à l’origine de la transformation de l’homme en homo sapiens (homme imparfait car régit par la peur et le désir) sachant que l’homme existait déjà. Les reptiliens seraient les Annunaki venus de Nibiru (selon D. Icke).
Les Cassiopéens les mentionnent déjà lorsqu’ils parlent de l’Atlantide. En effet, les Atlantes seraient arrivés à leur niveau de technologie seuls… mais aidé par des forces extérieurs : les Lézards. Une partie de ce peuple en tout cas, avide de conquêtes et de technologie (les fils de Belial mentionnés dans les lectures d’Edgar Cayce et représentant tout d’abord une ethnie puis par la suite un groupe idéologique) ont accéléré la fin de toute leur civilisation.
Ils sont de nouveau cités par les Cassiopéens, il y a environ 8000 ans av. JC, lorsqu’ils sont venus aider l’homme à reconstruire des civilisations grâce à leur connaissance léguée aux descendants des Grandes civilisations telles l’Atlantide, la Lémurie, la Grande Egypte, les Mayas…
La tour de Babel, ou la déroute des langages, était un outil qui avait pour but d’altérer l’esprit des masses pour une unification spirituelle. Les “dieux” qui “regardaient” du haut de la tour, qui en avaient l’utilité et qui ont détruit leur travail… sont les Lézards (Cassiopéens).
La destruction de Sodome et Gomorrhe est due à une explosion nucléaire couplée à des vibrations electro-magnétiques par les reptoïdes (Cassiopéens) pour imposer la peur et l’obéissance. C’est aussi ce qu’a essayé de démontrer D. Icke.


Coïncidences ?

Selon les Cassiopéens, les “Bigfoot” sont en quelque sorte les esclaves, les “animaux domestiques” des Lézards. Ce sont ces Sasquatch qui auraient habité la planète Mars (NDLR : Le visage de Mars n’est-il pas plus proche de celui d’un primate que celui d’un homme ?). Ils y ont été déposés et retirés par leurs maîtres reptoïdes. Se rapporter au premier témoignage où un “Bigfoot” est aperçu aux côtés de reptiliens…

Selon Michael Relfe (The Mars Records) l’état du Missouri aux Etats-Unis serait un haut-lieu de l’activité reptilienne. Le premier témoignage a lieu à Mont Vernon dans… le Missouri !

Les premiers aryens (la race blanche souche qui serait le vecteur principal des Lézards dans notre dimension) auraient émergé en Perse (connu comme l’empire aryen dans les anciennes traditions) et y auraient été amenés d’une autre planète du système solaire (Mars pour D. Icke et Tiamat pour les Cassiopéens) par les Lézards. Edgar Cayce, le prophète endormi, déclare (lors de la lecture d’une de ces vies antérieures) avoir été incarné dans le premier aryen, né de l’Union d’une perse et des “dieux” des monts iraniens… Pour les ethnologues, la race blanche trouverait effectivement son origine en Perse.

Dans les années 80/90, nombreux furent les séries ou les films à faire intervenir des Lézards d’origine extra-terrestre. Le meilleur exemple de série TV est “V” (qui ne dura malheureusement qu’une saison). Cette série traitait de la cohabitation ET/Humain après l’arrivée d’un peuple de l’espace sur notre belle planète. Les premières “cibles” d’atterrissage des vaisseaux -mères ET étaient les capitales et leurs premiers soutiens étaient les dirigeants des grands pays de la Terre. L’aspect des ET était humain, mais ce n’était en fait qu’un masque de latex qui cachait une apparence de reptile. Des reptiles qui se nourrissaient la plupart du temps de chair fraîche (comme des rongeurs : pauvres ancêtres !) et à l’occasion d’êtres humains dont ils faisaient le stock dans leurs immenses embarcations interstellaires… Concernant le cinéma, c’est Stargate qui fit la part belle aux Reptiliens. Le film les décrit comme des parasites s’insinuant dans le corps humain pour le posséder et comme les instaurateurs des grandes civilisations humaines - et de l’évolution de l’homme en général. Ces deux exemples ne sont pas sans rappeler, le serpent de la Bible, à l’origine de l’évolution de l’homme ou encore le caractère vampiro-parasitaire de la race reptilienne (dépeint de si nombreuses fois) associée au pouvoir de l’élite mondiale.

D. Icke décrit le lieu de résidence des Reptiliens principalement dans des bases sous-terraines. Comme le témoignage apporté dans “The Mars Records”. C’est encore sous Terre que les Amérindiens situent les forces obscures reptiliennes. Dans “Lacerta File”, Ole K., a interviewé une reptilienne affirmant que ses ancêtres ont été longtemps (et le seraient toujours) réfugiés sous Terre. Quant aux Zétains, ils localisent aussi une race reptilienne dans les profondeurs de la planète.

Les Indiens Hopis, selon leurs légendes, auraient vécu à l’intérieur de la Terre et auraient été nourris et vêtus par un peuple de fourmis, probablement les extraterrestres connus comme étant les Gris. Les Hopis font référence à leurs ancêtres comme à leurs “frères serpents” et le plus sacré de leurs rituels souterrains est la danse du serpent. Les Hopis disent qu’un jour, sous les ordres de leur déesse, la Femme Araignée, ils sont remontés à la surface et ont émergé de leur caverne qu’ils ont appelé le Sipapuni. Une histoire à peu près similaire est décrite par un récit des Cassiopéens dans lequel les Hopis sont sauvés des eaux et transférés d’un lieu à un autre (sous Terre ?)… Par la volonté des Lézards. Le rapprochement des Gris et des Lézards est de plus en plus conséquent.

Etats des Lieux

Les Reptoïdes agiraient d’une dimension d’existence imperceptible aux sens communs des hommes. Ils se situeraient peut-être dans le bas-astral, d’où proviennent les esprits ou démons que l’homme invoque.

Pour les shamans amazoniens, les Méso-américains précolombiens, les néos shamans, les “contactés”, comme pour les enseignements télépathiques reçus par certains :

Des entités - qui sont vues en transe shamanique comme des créatures noires ressemblant à des dragons, voire à des insectes géants - disent avoir été chassées de leur propre planète par une force supérieure contre laquelle ils étaient rebelles - et avoir pris possession de la terre il y a des éons de cela, bien avant l’apparition des hommes dont par ailleurs elles se prétendent (mensongèrement disent les indiens) les créateurs.
Ces entités sont perçues par les shamans comme étant localisées dans les ténèbres les plus profondes, sous terre ; elles se nourriraient des énergies négatives provenant des comportements mauvais qu’elles induisent en nous.
Toutefois ces mêmes shamans disent qu’il ne faut pas exagérer leurs pouvoirs qui seraient limités contrairement à ce qu’elles affirment.
Elles seraient selon certains “contactés” combattues par d’autres forces galactiques opposées au service des Ténèbres et nous ferions donc les frais d’être placés sur un champ de bataille cosmique entre ces deux énergies.
Ces entités seraient donc la cause réelle des maux qui affectent toutes les civilisations terrestres.

Plusieurs autres sources prétendent que les Lézards occuperaient des bases souterraines sur toute la surface du globe, en accord avec le Nouvel Ordre Mondial.

Dans les traditions, les Lézards seraient associés aux dragons présents chez tous les peuples de la Terre, aux vampires (car ils partagent avec les congénères de Dracula le besoin de sang, le fait de se nourrir de l’énergie du sexe et de la peur des “mortels”), aux chuppacabras (ou suceurs de chèvres) issus du folklore hispanique dont l’aspect serait celui d’un gros lézard qui attaque les animaux pour les vider de leur sang… L’énergie absorbée par les Lézards ne serait que négative et leur servirait (D’après M. Relfe dans The MarsRecords) à faire du “troc” avec des forces démoniaques supérieures. Bien que la majorité des Lézards aient du dédain pour les hommes, il en existerait des très bons et généreux, ne cherchant qu’à aider les hommes (mais ils sont rares !).

Le premier vecteur d’action à travers lequel les Lézards agiraient sur la planète Terre serait la race aryenne (race issue d’un croisement des lignées royales des reptiliens, les dracos, et d’êtres humains). Les blancs d’aujourd’hui n’en serait que la descendance. C’est de par leur nature que les blancs seraient plus aisément manipulables ou “possédables” par les Lézards. C’est pourquoi les lignées plus “pures” des descendants des aryens continueraient de se reproduire entre elles (familles royales…etc).

Les Lézards agiraient principalement sur notre planète à travers la manipulation organisée depuis des milliers d’années et qui a commencé avec l’instauration de religions (à commencer par le christianisme, issu de la religion essénienne, elle-même inspirée de la religion egyptienne dans laquelle on retrouve les cultes concernant le soleil, le feu et le serpent… qui soit-disant auraient déjà été des symboles d’adoration d’une idéologie atlante) et qui a continué avec la mise en place de sociétés secrètes gérées par des lignées plus “pures” issues de croisement génétiques entre des Lézards et des hommes (blancs principalement).

A l’instar des Gris, les Lézards auraient peut-être eux aussi cherché à se croiser génétiquement avec des hommes. Ces êtres auraient même fait une apparition dans les livres d’histoire sous le nom de Cagots ou Chrestians : hybrides humano-reptiliens d’aspect et de comportement.

Le Nouvel Ordre Mondial qui agirait en coulisse et qui serait aux commandes du monde, serait géré par les descendants des membres des anciennes sociétés secrètes… Membres manipulés (consciemment ou inconsciemment) voire même “possédés” par les reptoïdes.

En effet, les repti ne s’incarnent que rarement dans notre dimension car la matérialisation d’un corps à long terme est épuisante. Ils s’incarnent donc en des corps humains “propices” à cela génétiquement parlant (blancs majoritairement). Ils font aussi intervenir d’autres matérialisations : celles des MIB (Men In Black ou hommes en noir) d’après D. Icke et les Cassiopéens, et celles des gris (ou ET de type “Roswell) qui ne seraient que des robots biologiques, des Formes Pensées (Ou FP) utilisés pour les “tâches courantes” des reptiliens (enlèvements, accords militaires, mutilations animales).


Conclusion

Une des raisons pour lesquelles les reptiliens continueraient de vouloir posséder la Terre, c’est pour l’acquérir. Bien que théoriquement il la posséderait déjà ! Cependant ils ne peuvent réellement et “physiquement” en prendre possession qu’au terme du changement de dimension que devrait vivre la Terre et l’humanité d’ici quelques années. En effet, lors de ce “passage” dans la dimension d’existence supérieure, les reptiliens en profiteraient pour asservir “physiquement” l’humanité.

Cependant il ne faut pas céder à la panique ! Il ne faut pas non plus diaboliser ces créatures (D. Icke le dit lui même malgré ses accusations) : une partie d’entre eux est assez bonne pour prendre soins d’Indiens ou pour s’entretenir pacifiquement avec un Suédois le temps d’une brève interview. Et puis il nous reste toujours notre meilleure arme : l’Amour ! En effet, même si -soi-disant- les écritures saintes telles la Bible ont été manipulées par les Reptiliens ou leurs représentants terrestres, il ressort des enseignements tels ceux du Christ une énorme vague d’Amour ! Les Lézards auraient-ils été maladroits au point de léguer aux humains l’arme permettant de s’affranchir de leur emprise ? Concluons simplement sur cette note positive : ces créatures vont droit à leur perte parce que l’être humain est en devenir.
fin, monde, apocalypse
2 commentaires
Publier
AladineDada  — Il y a 5 ans

Très interressant l'histoire des glaciations , !! pour le descriptif il faudra que je relise ............