Cheb Khaled - Rouhi Ya Wahran

1is9z
Oran (arabe : وهران, ), surnommée El Bahia « la radieuse », est une ville portuaire du nord-ouest de l'Algérie, chef-lieu de la wilaya du même nom sur le golfe d'Oran. Le nom de la ville signifie « deux lions », aussi bien en arabe qu'en berbère. Oran est située au fond d'une baie ouverte au nord et dominée directement à l'ouest par la montagne de l'Aïdour (Murdjajo), d'une hauteur de 375 m, ainsi que par le plateau de Moulay Abdelkader al-Jilani (Moul el Meida). L'agglomération s'étale de part et d'autre du ravin de l'oued Rhi, maintenant couvert. Située à 432 km de la capitale Alger, Oran est la deuxième ville d'Algérie et compte aujourd'hui environ 897 700 habitants (1 700 000 environ habitants dans l'agglomération). Oran est un pôle industriel (zones industrielles d'Arzew, Bethioua, etc.) et universitaire (Université d'Oran Es-Senia, Université des sciences et de la technologie, faculté de médecine...etc.). Son nom arabe وهران est Ouahrân (Wahran) ; le nom de Wahran a été donné par Sidi Maakoud Al Mahaji et Sidi El Khrouti Al Mahaji, anciens chasseurs de lions à Oran. Il existe notamment, en référence à l'origine du nom, deux grandes statues en bronze représentant deux grands lions mâles devant la mairie actuelle d'Oran. Selon la légende, les deux derniers lions de la région furent chassés dans la montagne voisine d'Oran, elle aussi dénommée "montagne des lions". Sidi Maakoub Al Mahaji aurait selon une autre version lui-même apprivoisé deux lions[réf. nécessaire]. Le nom Oran apparaît pour la première fois dans un portulan génois en 1384. Oran portait également le nom d’Ifri auparavant, qui signifie en berbère « la caverne » toponyme sans doute lié aux nombreux abris dans les collines environnantes (Ras El-Ain et Ravin Blanc). Oran a été fondée en 902 par les marins Andalous Mohamed Ben Abou Aoun et Mohamed Ben Abdoun, qui traitent avec les tribus berbères Nefza et Mosguen au nom des Omeyyades de Cordoue. Son port offrait, avant, surtout refuge aux pirates. La situation d'Oran sur la Méditerranée, face à l'Espagne, proche de Carthagène et d'Almería, est propice au développement d'un port de commerce. Sa situation est à l’origine de sa prospérité à certaines époques, mais à d'autres, de sa décadence. D'après le géographe et historien Andalous Al Bakri: « Mohamed Ben Aoun, Mohamed Ben Abdoun et un groupe de marins Arabes d'Al-Andalus fondent la ville d'Oran, du consentement des tribus berbères des Nefz et des Mosguen». Pour plus d'infos: http://fr.wikipedia.org/wiki/Oran
11 785 vues 5 ans
cheb, khaled, wahran

À ne pas manquer