Carmen Maria Vega - On s'en fout (clip officiel)

4z2ev
La chanteuse, Carmen Maria Vega, est née au Guatemala et vit à Lyon depuis l'âge de 9 mois. Elle est d'origine Honduraso-Guatemalteco-Salvadorienne. À 7 ans, sa mère lui fait commencer des cours de théâtre, elle n'arrêtera jamais dès lors. Sans le savoir, et sans être issue d'une famille d'artistes sa mère la contaminera à la scène. Un de ses oncles lui fait bénéficier de sa discothèque éclectique ; un autre, féru de jazz (et pratiquant lui-même en amateur) lui communique sa passion (notamment pour les chanteuses de jazz afro-américaines). À ses 15 ans, Carmen Maria Vega prend conscience de son potentiel vocal, grâce à son professeur de musique de classe de 3e. L'année suivante, elle rencontrera un professeur ambitieux au lycée, qui lui offrira sa première scène au Transbordeur de Lyon, elle y interprétera the great gig in the sky des Pink Floyd lors de leur projet de fin d'étude.
Après une formation théâtrale au cours d'art dramatique Myriade, elle se tient dans l’expectative de rencontres opportunes pour se remettre à pratiquer le chant de façon originale, qu'elle avait mis jusqu'alors entre parenthèses. En 2005, cette rencontre se formalise en la personne du guitariste et auteur-compositeur Max Lavegie. Celui-ci venait de passer cinq ans en Angleterre (conservatoire à Londres, enseignant, ingénieur du son en studio).
Carmen Maria Vega et Max Lavegie se produisent en duo dans des clubs et café-concerts, reprenant des standards de jazz. Le guitariste se met alors à écrire et composer des chansons spécifiques à la personnalité de la chanteuse ; à commencer par La menteuse (en un après-midi[réf. nécessaire]).
Faisant un passage par le Conservatoire de Lyon, ils ont l’occasion de présenter sur scène leurs créations récentes dans plusieurs salles de Lyon, comme la Scène Découverte A Thou Bout d'Chant. Ils sont favorablement remarqués par des programmateurs de spectacles. À la suite de quoi, puis grâce au bouche-à-oreille, ils enchaînent plus de 500 concerts à travers la France (dont, 2 Café de la danse, 2 Alhambra et La Cigale à Paris par deux fois également), s'adjoignant en route le guitariste Alain Arnaudet. Des singles sont vendus localement. L'habitude est prise d'appeler simplement le groupe Les Carmen.
Les Carmen se font repérer au Chantier des Francos et au Off du Printemps de Bourges. En 2009, ils bénéficient des aides apportées par le FAIR. Le batteur Toma Milteau (fils de l'harmoniciste Jean-Jacques Milteau) les rejoint sur scène. Fin 2011 c'est au tour de Oliver Smith de les rejoindre à la basse.
En octobre 2009, un premier album homonyme du groupe voit le jour. Il est largement distribué et apprécié majoritairement par les médias.[réf. nécessaire] Fin mars 2010, ils donnent deux concerts à l’Alhambra de Paris.
En 2010, ils sont parmi les 10 artistes sélectionnés pour le prix Constantin.
A la rentrée 2011 Carmen Maria Vega entre en studio pour enregistrer son deuxième album prévue pour début 2012.
Le 24 Octobre 2011, elle sera présente sur le prochain album de Jean-Jacques Milteau
En 2012, elle sera à l'affiche du film "Le jour de la Grenouille" de Beatrice Pollet, aux côtés de Josephine De Meaux, Patrick Catalifo, Fanny Cottencon, Dominique Reymond et Igor Skreblin.
Le 26 mars 2012 sort en digital son deuxième album "Du chaos naissent les étoiles" chez AZ / Universal Music France.
1 207 vues 3 ans
clip, maria, officiel, carmen, vega

À ne pas manquer