CAPTAIN BEEFHEART //TROUT MASK

1i3aw
Aujourd'hui, Don Van Vliet, plus connu sous le nom de Captain Beefheart, se consacre à la peinture, mais c'est surtout sa carrière musicale qui laissera une trace. Musicien psychédélique, il a été une figure des plus influentes des sixties sur la scène post-rock, indépendante. C'est à l'Université d'Antelope Valley qu'il rencontre une autre personnalité importante de la scène musicale US, à savoir Frank Zappa. Les deux jouent dans divers groupes : The Omens, The Soots, The Blackouts. Ils écrivent également un opéra du nom de I Was A Teenage Maltshop et un projet de film Captain Beefheart vs. The Grunt People. Le film ne s'est pas fait, mais c'est delà que Don Van Vliet tient son surnom. Le couple d'amis est contraint à la séparation en 1964 quand Zappa est interpellé par la police pour obscénité. Le Magic Band, première version, est montée en 1965, on y trouve : Doug Moon à la guitare rythmique, Jerry Handley à la basse, Vic Mortensen à la batterie (ensuite emplacé par Paul Blakely), Alex Snouffer et Don Vliet, qui changent leurs noms en Alex St Clair et Don Van Vliet. Le groupe est signé chez A&M, une petite maison de disques. Le groupe publie alors deux 45t ("Diddy Wah Diddy" une reprise de Bo Diddley et "Moonchild"). Le contrat avec A&M est finalement rompu, les maquettes du groupe pour un potentiel album étant jugées mauvaises ; Magic Band signe alors chez Buddah. Avant même les séances d'enregistrement, une bonne partie des membres du groupe se fait virer. L'année 1967 voit la sortie de l'album Safe As Milk, album brut, loufoque et garage. Sur l'album suivant Strictly Personal, la musique délaisse le blues rock pour flirter du côté de l'avant-gardisme. Seulement le producteur profite d'une longue absence du groupe, alors en tournée, pour changer la direction de l'album et le rendre plus psychédélique. Van Vliet n'apprécie pas le produit final, qu'il juge trop lisse. En 1969 sort un double-cd déjanté du nom de Trout Mask Replica. Déjanté, cet album est surtout réputé comme inaudible tellement il est cacophnique. Dans le courant des années 70, Captain Beefheart a sorti d'autres albums, notamment avec Frank Zappa. Depuis 1986, il s'est retiré dans le désert de Mojave aux Etats-Unis pour s'y adonner à la peinture.

À ne pas manquer