La Cantatrice Chauve. Eugène Ionesco. Mise en scène de JM-Wiedenkeller. 2006. Clip de présentation du spectacle

1lupy
L a C a n t a t r i c e C h a u v e, D ’ E u g è n e I o n e s c o
Une mise en scène de J e a n - M i c h e l W i e d e n k e l l e r.
Création: Juin 2006, au Labo, à Cachan.

( Clip de présentation )

Une descente dans l’absurde !

« Intérieur Bourgeois Anglais … » Non !
La Cantatrice Chauve façon Punk !

Mettez les Sex Pistols dans un shaker, ajoutez y une touche de théâtralité, un trait de politique, un zeste de décalage, et vous obtiendrez un spectacle bord cadre, où les codes de la représentation sont exposés, poussés, larges, débordants.

Drôle puisque acide !
Grinçant, puisqu’on s’y retrouve.
Fragile, puisque les personnages deviennent les comédiens. Et non l’inverse !

Une satire. Un conseil. Un miroir.
Un cartoon, une décharge électrique.

La Cantatrice Chauve, comme une mise en garde.
Comme un gros bonbon bleu, blanc, rouge.

Mais jeu de langage et de déconstruction, aussi.

Les Smith reçoivent les Martin… Bien. Jusque ici tout va bien… A moins… à moins que… ce ne soit l’inverse. Que tout s’inverse, à la renverse et… que toutes et tous, soient interchangeables.

Madame Smith fait le trottoir et M. Smith… regarde le FOOTBALL !!!
Et roule, roule, roule…
Bref. C’est une soirée…entre amis. Oui. En couple, et puis… Voici venir l’instant… le moment… où ça tangue. Ca baille. Ca boit… un peu trop. Ca fume… un peu trop. Et ça dérape ! Libertinage ? Batifolage ? Encore une fois tout est affaire de… langage. Et de lecture, aussi ! Jusqu’au pompier qui vient pour éteindre le « feu » de Mme Smith… après avoir jadis éteint celui de la bonne, qui était elle-même pour le pompier ( feu et flamme ), son « petit jet d’eau » ! Vous me suivez ?
Tout est affaire de Langage…!

La cantatrice chauve, l’arlésienne…
La cantatrice chauve, comme un samedi soir, dans un pavillon de banlieue.
La cantatrice chauve…

But who is … Bobby Watson ?
508 vues 5 ans
michel, jean, cie, anges, chauve, eugene