Bravo : « C’était la guerre sur le terrain »

4zc4h
Passé par le PSG et l’OM, Daniel Bravo fut le témoin privilégié de deux PSG-OM qui ont marqué l’histoire des classicos. Consultant pour le 10 Sport, il confie ses souvenirs.
20 Décembre 1992. Alors qu’Artur Jorge, entraineur portugais du PSG, a lancé les hostilités 48 heures avant le match, lâchant un « On va leur marcher dessus » resté célèbre, les Marseillais se déplacent au Parc des Princes gonflés à bloc. Un match d’une rare violence, durant lequel plus de 50 fautes furent sifflées, et qui lancera véritablement la rivalité PSG-OM…
1 598 vues 3 ans

À ne pas manquer