EL ASSAD

27fo
. BIOGRAPHIE Le 21 juin 1999 le groupe El Assad joue pour la première fois sur la place Arnaud Bernard à Toulouse. Encouragée par l’enthousiasme du public, cette première formation continue à travailler ses compositions et à se produire dans les cafés-concerts du grand sud-ouest. Bleck, chant-lead et fondateur du groupe, chante une poésie qui raconte son histoire d’ étudiant camerounais à Toulouse. Plaideur et défenseur de toutes les âmes émues, ce lion là nous ramène des parfums d’Afrique. Pour fêter leur un an au mois d’avril 2000, ils enregistrent quatre compositions. Un album coloré titré « Reggafrofeel » où déjà se dessine une forte identité. Leurs chansons cadencées mélangent jeux de mots et poésie de rue et parlent sans détour de l’Afrique ou d’ici, tout en peignant les mots d’une civilisation qu’ils disent moribonde. Messages sans concession, percutants détonnant ; la bonne humeur et l’optimisme y abondent et nous dresse un constat étonnant. Le lion embrase son public en lui servant une savante fusion de macossa, bikut’si, (rythmes traditionnels camerounais) reggae, ragga, funk, jazz… Métissage évident pour ces musiciens d’horizons très variés ;sur ce bateau ivre , Lolo ajoute du piment à « l’assos » musicale. Blaise balance le beat, Gégé « chaloupe » la basse et Gil la guitare. En juin 2001, le lion mijote un nouveau cd de cinq compositions, nommé Mangy’yé. Un autre est sur le feu et aujourd’hui El Assad compte prés de 200 concerts et 21 compositions.
288 vues 8 ans
chanson, jazz, groupe, world, fusion, funk, afro, texte, ragga, reggae, roots, lion