Les araignés de la nuit

2gut
----
Jean Pierre Mocky «CETTE FOIS JE FLINGUE » aux Editions Florent Massot. Le témoignage irrésistible d’un artiste libre qui retrace son parcours
du combattant dans la jungle du cinéma
----
223 vues 8 ans
jean, paris, france, gueule, francais, livre, wat, coup, balance, cinema, jeanne, raconte, pierre, flingue, florent, realisateur, moreau, role, editions, jeu concours
1 commentaire
Publier
thierry  — Il y a 8 ans

Suite au concours Mocky que vous avez organisé sur le site wat auquel j’ai participé tout en me posant la question de : « quel intérêt de sélectionner un comédien à travers un mini scénario ? »
Donc je me suis rendu à la soirée pour voir de plus près son avis sur la chose.
Et je n’ai entendu que des vulgarités qui d’ailleurs sont l’unique résumé montré sur le site wat.
Ce monsieur était là tout simplement pour faire sa promotion personnelle à travers la sortie de son livre.
Sa critique sur le septième art est vraiment très limitée il s’agit du discours d’un homme blasé et surtout pour ne pas dire stupide car je compte rester poli.
Il ma donné l’impression de ne vivre que de son image et aujourd’hui il crache dans la soupe alors que beaucoup de jeunes trouvent beaucoup de palliatif et votre site en est un exemple.
Pour en revenir à la soirée, le vote des scénarios c’est donc déroulé à sa manière (par dessus le bras)
Le public vote après chaque visionnage de scénario , vu qu’à la fin il n’y avait assez de scénario retenu il choisi au hasard des scénarios étant donné qu’il ne se souvenait même plus des 10 que lui même avait sélectionné.
Tout ça pour être comédien dans son film.
Alors voilà je dis non merci monsieur Mocky

À ne pas manquer