Hamid Bouchnak

Hamid Bouchnak

18 vidéos

2 abonnés

Hamid Bouchnak est natif d’Oujda. Oujda est, musicalement, pour le Maroc ce qu’Oran est pour l’Algérie : la capitale locale du Raï. Aujourd’hui le Raï se crée à Oran, à Oujda, bien sûr, à Paris. Mais la musique de Hamid Bouchnak déborde le genre créé à Oran, la
voisine.
Sa musique «métisse» les divers et riches courants musicaux qui traversent le Maroc, les enrobe de Raï, et adapte le tout aux nouvelles tendances musicales, d’aujourd’hui et d’ici, sans concession, ni perversion de ce qui fait son authenticité.
Hamid Bouchnak est le benjamin et le plus doué de la légendaire formation familiale « Les frères Bouchnak ». Il en a signé les plus grands succès, car il était la voix leader et l’âme du groupe.
La carrière solo de Hamid Bouchnak (entreprise depuis 1992) n’a, en rien, entamé sa popularité. Il est constamment adulé au Maroc, et ses apparitions publiques font toujours fureur.
Hamid Bouchnak incarne à merveille la richesse musicale de son pays d’origine, et en constitue une synthèse heureuse. Hamid a hérité de ses parents le sens inné du tempo et l’art d’entrée en transes. Ses compositions marient, merveilleusement, des paroles puisées dans le « malhoune », poésie populaire raffinée, et des mots crus (maux) de tous
les jours, à des musiques mélangeant, harmonieusement, des sonorités de la tradition berbère du fin fond du Maroc aux nouvelles tendances urbaines les plus undergrounds.
Avec 20 albums à son actif dont une dizaine en solo, Hamid Bouchnak est aujourd’hui une figure incontournable du raï et de la new world music. Le succès que rencontre son dernier album « Hamid », sorti simultanément au Maroc, en Europe et au Canada confirme son génie et son immense talent.
Côté show, Hamid Bouchnak est une « véritable bête de scène ». Ses concerts constituent une véritable fête et un immense moment d’évasion.

Toutes les vidéos de Hamid Bouchnak

18 vidéos
Trier par :
Hamid Bouchnak revisite "AL FIYACHIYA" Hamid Bouchnak revisite "AL FIYACHIYA"
video Hamid Bouchnak revisite  "AL FIYACHIYA"