Turamarama te fenua nei - Angelo

chga
Dès son plus jeune âge, Angelo s'est passionné pour le rythme et le son, à Raiatea, son île natale, chaque soir, de retour de l'école, la priorité d'angélo est de chanter pendant des heures. A partir de 8 ans, le jeune artiste décide de s'inscrire à des concours de chants.
Le résultat s'avèrera très concluant, décrochant régulièrement des premiers prix. Pour autant les proches de l'artiste n'étaient pas imprégnés de musique, à l'exception du père d'Angelo, issu d'une famille de baladins : "ma vocation vient sûrement de ses ancêtres" nous dit-t-il.
Angélo est à l'aise, et très vite, il compose quantité de morceaux, au départ destinés à des interprètes confirmés. Finalement, le compositeur décide de se réapproprier ses titres : "faire chanter mes chansons par d'autres ne me convenait pas du tout, j'étais toujours déçu, cela sonnait faux" avoua un jour Angélo. Il décide alors de quitter son île de Raiatea pour Tahiti ans le but de faire carrière dans la chanson.
Angélo a du talent, il le sait et décide de frapper aux portes des producteurs et des studios tahitiens. Son objectif : faire un album et vendre le maximum de disques : "je n'ai pas vraiment galéré, et par chance j'ai rapidement été signé" explique t-il. Ainsi, en 1984, est né le tout premier album d'Angélo "Manureva teie" qui se vendra à 2000 exemplaires. Score honnête pour un premier disque, même si Angélo sait à l'époque qu'un artiste qui triomphe à Tahiti écoule entre 10 et 15 000 exemplaires de son oeuvre.
Angélo attendra finalement peu de temps, car, trois ans après son premier album, Tea Hirshon, alors productrice, le contacte pour l'enregistrement d'un nouveau disque. Toujours enthousiaste, le jeune chanteur sait que la réussite et la popularité viendront un jour frapper à sa perte. En effet, coup de maître, ou coup de génie, le succès est en effet au rendez-vous de ce deuxième opus consacrant Angélo au rang de star locale. Nous sommes en 1987 et ce CD "Turamarama te fenua nei" se vendra à 20 000 exemplaires, un carton !
Dans les années 90, Angélo décide de s'allier au chanteur poète Bobby Holcomb : "nous avons collaboré sur un disque, ensuite Bobby est tragiquement décédé, cela m'a forcé à poursuivre ma carrière en solo".
Après des années passées chez Océane Production, Il est aujourd'hui en fin de contrat : "je peux désormais tout révéler, ma liberté est totale, je fais ce qui me plaît. Aussi, je prévois de sortir un disque Flamenco-salsa la prochaine fois..."

à suivre.............
5 220 vues 7 ans
tahiti, angelo
7 commentaires
Publier
simeon  — Il y a 7 ans

iaorana.je suis simeon et je viens de vous piquer ce clip sans votre permission,desolé,sinon vous pouvez m'ecrire et me rajouter sur vos amis.nous on connait bien angelo,car je suis une boraboraienne.a plus.nana.

jackbauer75  — Il y a 7 ans

encore une excellente chanson et une des plus célèbres d'Angelo...je me souviens je l'écoutais en boucle... quelle succès cette chanson...bref j'adoreeeee....maururu tipanie !!!

SANDINE  — Il y a 7 ans

je suis rester 2 ans en polynesie a paea sa me rapelle de superbe souvenirs il y a avait aussi boby c une musique qui nous mais directement le soleil dans le coeur c tellement agreable de vivre dans les souvenirs sur tout cela ,les fleurs la mer et les truck la vie simple .

Sialehifoga  — Il y a 7 ans

C'est vrai cette musique elle a fait a un succé!!!!
Trop cool d'ecouter des musique des iles!!
Fiu d'ecouter les musique d'içi!!
nana

line  — Il y a 7 ans

ia ora na vous deux wouaaa ma frangi et en plus c'est ma préféré mauruuru tu est un amour je t'embrasse nana je te l'écrie hein! hiiiiiii

smotard850  — Il y a 7 ans

tu es vraiment super genial Tipanie,j'adore je te remerci beaucoup