Hugues Aufray - Balade irlandaise

snc1
Hugues Aufray (né Hugues, Jean, Marie Auffray, le 18 août 1929 à Neuilly-sur-Seine) est un chanteur français. Souvent poétiques, ses chansons évoquent les voyages, l'amitié, la fraternité, la tolérance. Il est le frère de l'actrice Pascale Audret (1936-2000).
Après trois années passées à Madrid où habitait son père, Aufray gagne la France et commence à chanter en espagnol, puis très vite interprète les chansons de Félix Leclerc, Georges Brassens, Serge Gainsbourg, etc. Gagnant du concours Les Numéros 1 de Demain, il est remarqué par Eddie Barclay qui lui fait enregistrer son premier disque en 1959.
Auteur de nombreuses chansons dont il réalise parfois les arrangements ou la musique, il en co-signera beaucoup avec les paroliers Vline Buggy et Pierre Delanoë, mais aussi Jacques Plante, Claude Morgan, etc. Hugues Aufray puise également son répertoire dans le folklore espagnol, anglo-saxons et latino-américain, ainsi que dans le blues et le rock. Il travailla également avec de nombreux compositeurs, tels que Jean-Pierre Sabar, Georges Augier de Moussac, Guy Magenta etc.
En 1964, Hugues Aufray représente le Luxembourg au concours Eurovision de la Chanson ; il se classe 4e avec sa chanson Dès que le printemps revient.
Certaines de ses chansons sont parmi les plus connues des français,[réf. nécessaire] comme Stewball ou Santiano, adaptée d'un chant de marins anglais qui combattirent aux cotés d'Antonio Lopez de Santa Anna (Santianna) lors de la guerre entre le Mexique et les États-Unis de 1846-47.[réf. nécessaire]
Il fut le premier Français à découvrir Bob Dylan et à en adapter les chansons. Les traductions de textes anglo-saxons, notamment ceux de Bob Dylan, édulcorent souvent la crudité du texte original. Les arrangements musicaux qui font la part belle à la guitare acoustique dénotent une influence du folk américain.
En juillet 1984, il chante The times they are a-changin' en duo avec Bob Dylan au parc de Sceaux et à Grenoble1.
Il partage sa vie entre sa maison aux alentours de Paris et sa ferme de l'Ardèche. Passionné d'équitation, il créa des spectacles équestres (les Cavaliers sans frontières), des stages d'équitation pour enfants et un ranch dans les Alpes. Il s'est beaucoup intéressé aussi à la voile et consacre une partie de son répertoire à la mer et aux marins.
Hugues Aufray se définit lui-même « entre rive droite et rive gauche » : ses textes et interprétations combattent le racisme et l'intolérance, (voir la chanson Les crayons de couleur), il rend au cours de ses spectacles sa juste place à la musique noire (gospel, blues, jazz, etc.) dans l'émergence du rock au États-Unis et donc de la musique actuelle dans le monde entier, résistance et créativité de la culture africaine arrachée de force à sa terre.
Troubadour métisseur de cultures musicales, il interprète les chansons d'autres auteurs comme Serge Gainsbourg, Félix Leclerc et Georges Brassens, et adapte en Français des chansons américaines de Bob Dylan, Roger Miller... musiques "folk" US et sud américaines.
1 659 vues 6 ans
balade, irlande, hugues, aufray

À ne pas manquer

sur wat