50 ANS D' AMOUR - TINO ROSSI

ld0h
Né le 29 avril 1907 à Ajaccio et décédé le 26 septembre 1983 à Neuilly-sur-Seine, Tino Rossi était un chanteur et un acteur corse de renommée. Durant sa jeunesse, Tino Rossi travaillera en tant que plongeur dans un restaurant. Mais sa passion pour le chant et la musique l'amèneront très vite à rejoindre Paris dans les années 1930. Dans la lignée de chanteurs comme Julio Iglesias ou Enrico Macias, Tino Rossi connaîtra un véritable succès. C'est à Paris que sa carrière de chanteur prendra son envol. Ce crooner au charme incontestable fait chavirer le coeur des demoiselles. Tous les concerts de Tino Rossi feront salle comble tellement le succès sera au rendez-vous. C'est en partie sa collaboration avec celui qui sera son compositeur, Vincent Scotto, que Tino Rossi deviendra un véritable latin lover. Avec plus de mille chansons et 300 millions de disques vendus à son actif, Tino Rossi est une véritable légende dans le monde de la musique. C'est en 1932 que Tino Rossi sortira son premier 78 tours avec les titres « O Ciuciarella » et « Ninni Nanna ». Mais c'est véritablement à partir de 1933 que Tino Rossi connaîtra ses premiers succès.

Il s'illustrera également dans le music-hall en étant engagé dans la revue « La parade de France » en 1934. Un an plus tard, il s'illustre dans le spectacle « Tout Paris chante » et deviendra l'un des artistes les plus convoités. Avec le titre « Adieu Hawaï » il vendra un demi-million d'exemplaires. En parallèle à sa carrière dans le music-hall, Tino Rossi continuera les sorties de titres et s'illustrera dans plusieurs films. On le verra apparaître dans de nombreux rôles.
--------------------------------------------------------------------------------

Il sera notamment à l'affiche de « Marinella » en 1936, « Fièvres » en 1942, ou encore « La belle meunière » en 1948. La plupart des films de Tino Rossi seront toujours teinté de romantisme et d'amour. C'est en 1941 que Tino Rossi rencontrera celle qui sera la femme de sa vie, la danseuse Lilia Vetti. Durant la seconde Guerre Mondiale, la carrière de Tino Rossi ne sera pas affectée et il chantera même pour les prisonniers. Il interprètera des chansons comme « Ma ritournelle » et « Ave Maria » en 1941. Mais c'est avec le célèbre titre « Petit Papa Noël » en 1946, que Tino Rossi s'inscrit définitivement dans les esprits. En 1947, année de son mariage, il part avec son épouse au Canada, où il sera accueilli chaleureusement. En 1955, il apparaîtra dans l'opérette « Méditerranée » puis dans « Naples au baiser de feu » en 1957. Son succès sur les planches, l'entraîne rapidement vers une tournée à l'échelle européenne. En 1963, il interprète son propre rôle dans « Le temps des guitares » puis celui d'un milliardaire fantaisiste dans « Le marchand de soleil » en 1969.
--------------------------------------------------------------------------------

Entre 1981 et 1982, Tino Rossi revient sur les planches du Casino de Paris afin de s'illustrer dans le spectacle « Cinquante ans d'amour ». C'est à l'âge de 75 qu'il célébrera ses cinquante ans de carrière. Un an plus tard, Tino Rossi décèdera des suites d'un cancer. Avec un pareil parcours, Tino Rossi restera à jamais l'un des chanteurs les plus populaires et les plus emblématiques de toute une génération.
41 468 vues 7 ans
4 commentaires
Publier
orgmusic  — Il y a 5 ans

Merci Beaucoup au NOM DE CETTE IMMENSE CHANTEUR A LA VOIX DOUCE ET ETERNELLE AU NOM DE LA CORSE AU NOM DE L'ILE DE BEAUTE...... MERCI BEAUCOUP

bipsun  — Il y a 6 ans

j adore cette chanson qui d ailleur j ai été unvité a un couple qui avait 50ans de mariage merci
je te souhaite un bon wk bisous phil

dauphin93  — Il y a 6 ans

bonjour taratoni je vous et pris tino rossi .moi j ' aime bien quand il chante petit papa noêl bon journee et bon courage pour toute la journee dauphin93 je vais vous prendre aussi gérard lenorman

solitudeman  — Il y a 7 ans

Il est vrai que tenir 50 ans face à un publique,très peu de chanteurs peuvent se vanter d'y arriver... Une très belle carrière qui nous a permis de profiter d'un superbe répertoire... Il est toujours bon de se faire une petite cure à la Tino Rossi ;-)