TimeOut

TimeOut

par TimeOut

17 vidéos

7 abonnés

Faire l'histoire de TimeOut, c'est un peu comme raconter la Bible : une pincée de personnages farfelus, et une bonne dose de conneries. Pourtant la voilà cette putain d'histoire, telle quelle s'est (presque) réellement passée. Au commencement, ils n'étaient que trois hommes animés par une franche animosité : Fil, y4NN0ux et ManGrO qui on ne sait trop comment, ont été amenés à taper sur des instrus. Déjà à l'époque, y4NN0ux détestait ManGrO. Tant bien que mal, le groupe gardait quand même sa cohésion en ficelant quelques titres dont quelques uns avaient des relents rock (Be someone else, When I waken), d'autres franchement grunge (An angel dies, Hey slut, RDS, No Time). A cela s'ajoutaient des morceaux planants (Cui, Misstick), voire carrément électros (Troglok, Jasmine.). Quelques concerts vinrent ponctuer cette apathie (abracadabar, cambridge tavern) mais rien de bien bandant. 2005 marque un premier tournant dans l'histoire du groupe, avec la création d'un home studio dans le 15ème arrondissement de Paris, qui servit a faire quelques enregistrements dont vous avez ici la jouissance absolue. Le groupe commençait à se reprendre en main et même y4NN0ux et MangrO firent mine d'enterrer la hache de guerre. Le site internet du groupe fut également créé. En 2006 la lumière fut. Tout dabord, Fil, autiste aux beuglements de y4NN0ux et ManGrO, composa Someone Like You, en hommage à quelqu'un qui s'est approché un peu trop près du soleil comme cet enfoiré d'Icare, ce qui réussit l'incroyable exploit de faire fermer son claque merde à y4NN0ux. Et puis la résurrection de TimeOut, à l'instar de celle du Christ (vous voyez que c'est comme la Bible putain), pris sa forme la plus convaincante avec la venue du Messie, Nat. Il était beau, fort au grand désespoir de ManGrO. Le groupe était lancé vers la piste aux étoiles. Longue vie à TimeOut.

Toutes les vidéos de TimeOut