Jean-Marc Fustier

Jean-Marc Fustier

4 vidéos

7 abonnés

Fustier n'est finalement qu'un sale gosse, buté et insatisfait. Mais doué - ce qui rend les choses supportables - et qui aussi, par voie de conséquence, explique qu'il n'a jamais voulu choisir entre divers talents. Voilà un type qui aurait pu être sans effort un romancier prisé ou un aimable pamphlétaire et faire se pâmer régulièrement le tout Saint Germain. Voilà un type, taillé pour un journalisme aux formules habiles, qui aurait pu devenir la plume redoutée d'un hebdo de fin de semaine. Sauf que dans le même temps Fustier voulait aussi faire son Iggy Pop, son Ray Davies ou même, pourquoi pas, son Serge Gainsbourg. C'est que, depuis toujours, ce qui obsède Fustier ce sont les fulgurances, les mises en abîme et les émotions simples organisées en trois minutes et demi autour d'un thème. Bref, les chansons. A l'écoute de
« Comme des chiens », de « Ces derniers temps », de « L'école de la rue »
ou de « Aucun sens », on comprend en un éclair que Jean-Marc Fustier a bien fait d'être resté depuis toujours un sale gosse, buté et insatisfait. Une voix, un style et une détermination palpables dès les intros, un singer/songwriter est indubitablement né. La classe et le goût, c'est en plus.

Yves Bongarçon

Toutes les vidéos de Jean-Marc Fustier